​En difficulté avec West Ham cette saison, André Ayew serait de plus en plus nostalgique et souhaiterait retourner à Swansea, mais pas que. Outre ses pensées vers le Pays de Galle, l'ainé des frères Ayew aurait dans l'idée de retourner dans son club formateur et de cœur, l'Olympique de Marseille.


André Ayew veut revoir du pays


Après une saison plutôt réussie l'an passé après son arrivée à West Ham contre la somme de 24 millions d'euros, André Ayew est plus en difficulté cette saison avec seulement 3 buts inscrits cette saison et une place de titulaire qu'il a perdu ces dernières semaines. En plein mercato hivernal, l'international ghanéen ne serait plus enclin à rester chez les Hammers et aimerait quitter le club dans les jours qui viennent. Selon la presse anglaise, ​le joueur aurait envie de retrouver son ancien club, qu'il avait quitté par la grande porte, Swansea. En seulement une saison passée avec le club gallois, le fils ainé d'Abedi Pelé avait marqué les esprits et inscrit 12 buts pour 5 passes décisives en Premier League. André retrouverait alors là-bas son frère Jordan, qui a rejoint Swansea l'an passé après son passage à Aston Villa. 

Si la première réunion de la fratrie Ayew en Angleterre parait alléchante, l'ailier gauche aurait une autre idée derrière la tête. D'après le média ghanéen, Ghanaguardian, André Ayew penserait fortement à un retour dans son club de cœur, l'Olympique de Marseille. Ancienne idole du Stade Vélodrome, qui était sous le charme de sa combativité, sa hargne, sa technique et sa réussite devant les buts, le joueur avait quitté le club olympien à la fin de son contrat en 2015. Un départ peu apprécié par les supporters et les dirigeants de l'époque. 

L'ancien chouchou devenu indésirable ? 


Avec ses qualités intrinsèques indéniables, le retour d'André Ayew ne pourrait être que bénéfique face à des attaquants pas toujours inspirés devant les buts. Si l'on ne sait pas pour le moment si l'intérêt d'un come-back est réciproque du côté des dirigeants marseillais, les supporters phocéens ont l'air eux peu émerveillés devant cette idée. Le départ libre et gratuit du joueur avait été très mal digéré alors que le joueur, à l'image de Samir Nasri avant son départ à Arsenal, aurait pu prolonger son contrat pour que l'Olympique de Marseille (en difficulté financière à l'époque) récupère plusieurs millions cruciaux. Chose qu'André Ayew avait refusé de faire, tout comme André-Pierre Gignac. 


​​

Malgré toutes les déclarations d'amour du joueur pour son club formateur, un retour sera plus difficile que ceux de Florian Thauvin ou Dimitri Payet, par exemple, qui ont ajouté les actes aux paroles. Si cette envie de l'international ghanéen venait à se confirmer, Swansea et l'OM affronteront un mur quasiment infranchissable pour eux, le prix du transfert. West Ham espérerait récupérer environ 22 millions d'euros pour laisser partir son attaquant. Une somme bien trop importante pour le projet de l'Olympique de Marseille, tout comme son salaire important (environ 6 millions d'euros). La mauvaise entente entre l'OM et West Ham après l'affaire Payet n'arrangera rien. Rêve ou réalité, le feuilleton André Ayew risque encore de faire parler.