Resplendissant durant la victoire de Lyon à Nice (0-5), Maxwel Cornet a démontré qu'il pouvait devenir un titulaire crédible sur l'aile droite lyonnaise en l'absence de Bertrand Traoré. 


En effet, les hommes de Bruno Génésio sont allés gifler les Aiglons dans leur nid dimanche 26 novembre dans le cadre de la 14ème journée de Ligue 1. Continuant leur cadence infernale à l'extérieur, les Gones ont brillé offensivement malgré l'absence du capitaine et principale arme Nabil Fékir. Cornet, aligné titulaire pour remplacer Traoré blessé jeudi contre Limassol en Ligue Europa, s'est montré à son aise.


Omniprésent dans son couloir, incisif mais aussi décisif face à une défense niçoise qui visiblement avait un peu trop fêté la qualification en 16ème de la Ligue Europa, Cornet a livré sa meilleure prestation de l'année.

Après un service bien senti pour l'ouverture du score du Depay, Cornet a enfin ouvert son compteur but sur une belle action initiée sur la droite avec Tete, en infligeant un tour de reins à Marlon puis finissant proprement pour doubler la marque.

Un mouvement très bien exécuté, plein de vitesse et de percussion, le genre d'action que Cornet avait toutes les peines du monde à conclure depuis le début de saison. Il est vrai que comparé à Fékir et consorts en pleine bourre, le jeune ailier affichait une triste mine, avec des stats inexistantes et des apparitions loin d'êtres convaincantes pour celui que l'on présentait comme le joker offensif de l'OL.


Génésio sait qu'il faudra palier l'absence de Traoré et Cornet semble être tout désigné pour remplir cette tâche, mais le jeune Ivoirien doit réitérer ce genre de performance bien plus souvent pour espérer s'installer dans cette machine offensive lyonnaise, et il est le premier à le savoir.