​Véritable légende à Marseille, Didier Drogba tient le club phocéen en haute estime. Une histoire qui, si elle n'a duré qu'un an, aurait pu ne jamais voir le jour. En effet, l'attaquant ivoirien aurait pu signer au Paris Saint-Germain en 1997.


En seulement un an, Didier Drogba a réussi à se mettre tout le Vélodrome dans la poche. Arrivé à Marseille à l'été 2003 en provenance de Guingamp, le buteur ivoirien n'a pas tardé à mettre son talent au service de son équipe. En une saison, il a inscrit 32 buts, participant grandement à l'épopée européenne des Marseillais en Coupe UEFA (ex-Europa League), malheureusement défaits en finale. Vendu contre sa volonté à Chelsea un an seulement après son arrivée sur la Canebière, Drogba a aisément acquis sa place au panthéon des meilleurs joueurs de l'histoire de l'OM.

Mais s'il a brillé dans le Sud et qu'il ne cache pas son amour pour les Ciel et Blanc, l'ancien de Chelsea aurait pu s'épanouir chez le rival parisien. En effet, alors qu'il évoluait avec le club de Levallois (National 2), le natif d'Abidjan a failli s'engager avec le PSG en 1997, alors qu'il n'avait que 18 ans, comme il le révèle dans son ouvrage Autobiographie d'un joueur engagé. Extraits.


"Ils m'ont proposé un contrat de stagiaire pour 7000 francs par mois. Une somme énorme pour moi à l'époque. Nike m'a aussi proposé 7 paires de crampons alors que j'économisais pour m'acheter une précieuse paire à la fois. Et enfin, on me mettait à disposition une Opel Tigra", raconte-t-il d'abord avant d'enchaîner, "Au dernier moment, un dirigeant a retiré le contrat de la table pour ajouter ou modifier une clause. Le temps s'écoulait péniblement. Cinq minutes en sont devenues 10, puis 20. Personne ne revenait. Je commençais à avoir un mauvais pressentiment. Que se passait-il ? Où étaient-ils ? Étaient-ils en train de changer d'avis ? Personne ne semblait montrer le moindre intérêt pour moi. J’avais l'impression d'être un moins que rien. Ce n'était pas un très bon début. Tout à coup, je me suis mis à douter. A douter vraiment. « Bon, je leur laisse encore 5 minutes. S'ils ne reviennent pas d'ici là, je m'en vais ». 30 minutes. « Allez, encore cinq minutes », ai-je négocié à moi-même. 35 minutes. 40. « Bon ça suffit, je me tire ». Je me suis levé et je suis parti, déconcerté par ce qui s'était passé" 


Extrêmement déçu du comportement des dirigeants du club de la capitale, l'idole ivoirienne a donc décidé de laisser tomber ... Pas de regrets au final, Drogba ayant signé au Mans quelques mois plus tard. La suite ... on la connait.