Sorti en deuxieme mi-temps contre Everton en milieu de semaine dernière, Nabil Fekir n'a pas disputé la moindre minute de jeu dimanche face à Troyes lors de la large victoire des siens (0-5). Blessé ? Absolument pas.


Que les supporters de l'Olympique Lyonnais se rassurent, leur meilleur élément, Nabil Fekir, va bien. Déjà auteur de 7 réalisations en 10 matches de Ligue 1 disputés cette saison, le joueur formé au club était en fait... sous la menace d'une suspension. 

​En effet, déjà averti face au Paris Saint Germain et l'AS Monaco, il ne pouvait se permettre de l'être une nouvelle fois, sous peine d'être privé d'un match par la LFP.


​​Jusque là, rien d'alarmant pour Bruno Genesio et son staff. Sauf qu'ironie du calendrier, s'il écopait d'une suspension, elle aurait été effective lors du derby face au rival de toujours : l'AS Saint Etienne... Le match le plus important de la saison aux yeux des supporters.

Pour rappel, un joueur est automatiquement suspendu par la Ligue de Football Professionnel s'il écope de 3 cartons jaunes en l'espace de 10 rencontres de championnat. Une fois ce seuil dépassé, les compteurs sont remis a zéro. Le match à Troyes comptant pour la 10ème journée de Ligue 1, la ruse était donc toute trouvée pour Pep Genesio.


​Une gestion intelligente, en sachant qu'une défaite en terre stéphanoise pourrait relancer le débat sur sa légitimité au poste d'entraîneur et lui coûter sa place sur le banc lyonnais...