​Guess who's back.


​Décidément, Marco Verratti en aura fait voir de toutes les couleurs aux dirigeants du Paris Saint-Germain cet été. Après avoir été au bras de fer pour rejoindre le FC Barcelone, il pose à nouveau des problèmes. Pour un aspect financier cette fois. D'après Sport, le joueur italien considère que, si son club ne veut pas le vendre, alors il devait le rémunéré comme il le mérite.

Le milieu de terrain réclame une amélioration de son salaire à la hauteur des autres cadors du vestiaire parisien. Le déclic a été la signature de Dani Alves. Le PSG offre au Brésilien un salaire de 14 millions d'euros par an. Soit le double de ce que perçoit "Petit Hibou" et la même somme que Blaise Matuidi.

Le transalpin, qui a renouvelé son contrat il y a peu de temps, juge que, si il représente réellement une pièce maîtresse dans le dispositif d'Unai Emery, ses émoluments devraient suivre. Mino Raiola, le nouvel agent du joueur, a-t-il quelque chose à voir dans ce nouveau clash ?