​Sacré hier soir grâce à sa victoire sur Saint-Étienne (2-0), l'AS Monaco a géré d'une main de maître la deuxième partie du championnat, profitant du moins bien du champion d'automne Nice pour s'emparer de la tête et ne plus la lâcher. Titre, course à l'Europe, relégation et ventre mou : voici à quoi ressemblerait le classement de la Ligue 1 si les comptes avaient été remis à zéro après la 19e journée. 


Pour résister à un Paris Saint-Germain ressuscité en 2017 après une première partie de saison catastrophique, l'AS Monaco ne devait pas relâcher la pression. À aucun moment. 


Et pour aboutir à son sacre d'hier soir, les monégasques ont tout simplement réalisé la deuxième moitié de saison parfaite : entre la 20e journée (incluse) et la 37e, Monaco n'a tout simplement perdu aucun match de championnat, en gagnant 16 pour 2 nuls. Juste derrière, à trois points les parisiens affichent eux aussi un bilan extraordinaire : 15 victoires, 2 nuls et 1 défaite, contre Nice, celle qui a donné le titre à Monaco. Paris et Monaco sont par ailleurs les deux seules équipes à plus de dix victoires sur la deuxième partie de saison en attendant la 38e journée. 


Complétant le podium, c'est Nice qui a le plus accusé le coup en cette deuxième partie de saison : les Aiglons seraient 4èmes avec leurs 9 victoires, 6 nuls et 3 défaites. Champions d'automne, les Niçois ont laissé Paris et Monaco leur griller la politesse.


Dans la catégorie des équipes pour qui les deux moitié de saison ont été comme le jour et la nuit, Bordeaux est 3e sur la deuxième moitié de saison à égalité avec Nice. Les Bordelais étaient 10èmes au soir de la 19e journée, et se battront lors de la 38e pour la 5e place. Nantes a également changé de visage en 2017 : 12èmes à la trêve, les Canaris sont 6e sur les 18 derniers matchs et peuvent espérer finir 7e. 18e et 20e à la mi-saison, Metz et Lorient ont eux aussi changé du tout au tout et sont respectivement 10e et 13e sur la deuxième moitié de saison. Si les Messins sont sauvés, les Merlus joueront eux leur place en Ligue 1 lors de la dernière journée. 


D'autres équipes ont, au contraire, plutôt chuté après la trêve. Lyon, par exemple, n'est que 7e sur la deuxième moitié de saison, mais n'a, de façon assez surprenante, pas bougé d'un poil au classement général (4e). Guingamp est sans aucun doute l'équipe qui a connu la chute la plus vertigineuse : 5e à la trêve, les Guingampais sont 18e sur les 18 derniers matchs et se sont offert une belle chute de cinq places au général. 11e à l'aller, Montpellier a également chuté de six places sur la phase retour (17e). Bastia a également perdu gros sur la second moitié du championnat : 19e sur les 18 derniers matchs, les Corses sont 19e au général


Le classement complet de la seconde moitié du championnat (de la 20e à la 37e journée incluses) 


RangÉquipeMJ​V​N​D​Pts
​1​AS Monaco18​16​2​0​​50
​2​Paris Saint-Germain18152​1​47​
​3​Girondins de Bordeaux​18​96​3​33​
​4​OGC Nice​18​9​6​3​33
5​​Olympique de Marseille​188​5​​5​29
​6FC ​Nantes​18​8​55​​29
​7​Olympique Lyonnais​18​83​​7​27
​8​AS Saint-Étienne​18​6​6​6​24
​9​SCO Angers​187​​38​​24
​10​FC Metz​18​66​6​24​
​11​Stade Rennais​18​410​4​22​
​12​Lille LOSC​186​4​8​22​
​13​FC Lorient​186​2​10​20​
​14​SM Caen​185​3​10​18​
​15Toulouse​ FC​183​8​7​17​
1​6Dijon​ FCO​18​4​5​917​
​17​Montpellier HSC​18​5​2​11​17
​18EA Guingamp​​18​5​211​​17
​19SC Bastia​​18​3​6​9​15
​20AS Nancy​-Lorraine​18​3​2​13​11