​Initialement prévu le 28 mars à Pyongyang, le match comptant pour les qualifcations de la Coupe d''Asie 2019 entre la Corée du Nord et la Malaisie a finalement été reporté au 8 juin. Une rencontre qui s'annonce sous haute tension en raison de la querelle diplomatique entre les deux pays après le meurtre, en février à l'aéroport de Kuala Lumpur, de Kim Jong-Nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.


Compte tenu de ce climat tendu entre les deux pays, le président de la Fédération Malaisienne de football Tunku Ismail Sultan Ibrahim souhaite que le match se déroule sur terrain neutre. En effet, ce dernier craint que les joueurs de l'équipe nationale soient délibérément empoisonnés par la Corée du Nord si le match se joue à Pyongyang : "Je suis très inquiet à propos de l'hébergement fourni et la nourriture. D'après une information que j'ai reçu, nous devrons apporter nos propres repas afin d'éviter tout risque de sabotage", a-t-il confié.

​​

​​