Annoncé comme futur joueur du Real Madrid alors qu'il est encore un inconnu pour Zinédine Zidane, Vinicius Jr a déjà affiché sa préférence au FC Barcelone.


"Qui ça ? Non, je ne le connais pas, pas personnellement. Je ne pense qu'au match, et je ne vais pas répondre, je suis désolé".


Quand la question de l'éventuelle venue d'un certain Vinicius Jr au Real Madrid est posée à Zinédine Zidane en conférence de presse avant la demi-finale de Ligue des Champions contre l'Atlético, la réponse du technicien français est sans appel.

Mais alors, qui est-il ? Auteur de quatre réalisations et cinq passes décisives en six rencontres lors de la dernière Copa São Paulo, le jeune attaquant de Flamengo s’était largement distingué parmi ses coéquipiers, à tel point de devenir en l'espace de quelques jours, "le nouveau Neymar". Depuis, plusieurs cadors européens se sont intéressés à la pépite brésilienne, ce qui a logiquement amené son lot de rumeurs en tout genre. Et dernièrement, les choses se sont rapidement accélérées pour le buteur auriverde.

Au Real, ou non ?


Selon le quotidien madrilène Marca, Vinicius Jr aurait même déjà passé lundi une visite médicale au Brésil en vue de son futur transfert vers la Casa Blanca. L'international de la Seleçao des moins de 17 ans, pourrait donc débarquer dans la capitale espagnole pour environ 40 millions d'euros, comme précisé dans le journal, tandis que le site local Globoesporte.com fait quant à lui état d'un montant de 45 millions.

Deux sommes rondelettes, pour un gamin de 16 ans à peine. Si l'information se confirme, le principal concerné pourrait réaliser une dernière saison dans son club actuel, avant de rejoindre les rangs madrilènes et la Liga dès 2018. Cependant, dans certaines vidéos où il apparaît sur la toile, ce dernier affiche clairement une certaine préférence pour... le FC Barcelone, en admettant que son joueur préféré n'est autre que Neymar. Simple erreur de jeunesse, si la transaction se confirme.


"Vinicius est un excellent joueur, que je connais depuis qu'il a 13 ans. C'est un bon gamin, avec la tête sur les épaules et je suis sûr qu'il fera une longue et brillante carrière au Flamengo" - Eduardo Bandeira, président du Flamengo

​​