​Nul n'échappe à la critique. Mais rarement avait-on vu un entraîneur faire autant consensus, aussi vite, que Zinédine Zidane au Real Madrid. 


Depuis qu'il est arrivé sur le banc madrilène, le français a tout simplement métamorphosé un groupe laissé en plein doute par Rafael Benítez : l'équipe de Zizou enchaîne les victoires et pratique un jeu séduisant, elle est en passe de ramener la Liga au Real cinq ans après son dernier titre, a remporté une Ligue des Champions et pourrait même devenir la première équipe depuis le Milan d'Arrigo Sacchi en 1990 à conserver ce trophée. Non, franchement, on a vu pire. 


Et la grande réussite de Zidane à la tête du Real pourrait bien faire l'objet d'une nouvelle démonstration chiffrée dès demain, si le Real parvient à inscrire au moins un but face à l'Atlético Madrid en demi-finale retour de la Ligue des Champions.

Marquer un but, une performance a priori anodine mais qui ferait rentrer le Real de Zidane dans l'histoire, puisque ce serait le 61e match consécutif toutes compétitions confondues lors duquel le Real aurait marqué au moins un but. Les Merengue égaleraient ainsi le record établi entre 2012 et 2014 par le Bayern Munich de Jupp Heynckes puis de Pep Guardiola, et pourraient évidemment ambitionner de le battre dès leur prochain match. 

Avant d'affronter l'Atlético, le Real a donc marqué sans discontinuer lors de ses soixante derniers matchs. La dernière fois que l'attaque Merengue était restée muette, c'était contre Manchester City, le 26 avril 2016, en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Autant dire qu'il faudra une énorme performance défensive de l'Atlético pour empêcher le Real de rentrer dans l'histoire mercredi.