​Voici le but polémique du week-end. Marco Verratti a en effet inscrit un but, certes magnifique, mais pas très fair-play comme vous pouvez le voir dans la vidéo.


Pierre Ménès en a d'ailleurs rajouté une couche ce dimanche sur son blogMais l’attitude de l’international italien n’est pas la seule chose qui le dérange. Les déclarations intempestives de son agent Donato Di Campli, qui ne cesse de brandir la menace d’un départ au mercato avant de se rétracter, a également fini par agacer au plus haut point le trublion du CFC.


« Le PSG a dominé sans histoire une très faible équipe de Bastia. Enfin, je dis sans histoire mais il y en a quand même une : le but de Verratti. Là encore, c’est une triple connerie arbitrale. Déjà, il y a penalty de El Kaoutari sur Matuidi. Ensuite, Leca va clairement prendre des nouvelles du Parisien resté au sol et Verratti en profite pour tirer. 


Enfin, Draxler, sur la trajectoire du ballon, est hors-jeu de position. Ce but n’était évidemment pas valable et le manque de fair-play de Verratti est assez consternant. Mais il y a pas mal de choses consternantes avec ce garçon depuis un petit moment, notamment avec son inimitable agent. »

​​