​A quelques jours du deuxième tour de la Présidentielle, Emmanuel Macron mène les sondages avec 61.50% des intentions de vote, laissant Marine Le Pen avec 38.50%. Une avance que l'on peut considérée comme définitive, qui n'empêche pas la candidate du Front National d'essayer de récupérer des voix comme elle le peut. 


Ainsi, aujourd'hui, le FN a annoncé via son conseiller sport : Aleksandar Nikolic, qu'un entraîneur actuel de Ligue 1 serait prêt à démissionner de son poste pour rejoindre le parti en cas d'élection. 

​Il décrit le coach comme : "connu, doté d'une bonne réputation, prêt à lâcher son poste et qui est d'accord avec notre programme, même s'il n'est pas engagé politiquement : il a nos idées mais n'appartient pas au parti."

​​Une information étonnante qui n'a pourtant pas fait suffisamment de chemin pour arriver aux oreilles des dirigeants du parti : "L'information n'est pas arrivée jusqu'à moi" déclarait Louis Aliot (vice président du FN), contacté par L'Equipe.