Carlo Ancelotti est certainement l'un des entraineurs les mieux reconnus dans sa profession. Passé par la Juventus de Turin, le Real Madrid, le Paris Saint-Germain, et maintenant le Bayern Munich, l'Italien a toujours fait l'unanimité partout où il est passé. 


Pourtant, au Real Madrid, tout ne s'est pas bien terminé entre Carlo Ancelotti et les dirigeants. Limogé en 2015, il n'a pas forcément eu de bonnes relations avec ses supérieurs dans les derniers temps de son mandat, ce qui a facilité son départ, et ce pour deux raisons.


"Nous venions d’enchaîner 22 victoires consécutives, donc nous allions réaliser quelque chose de bien. Mais à ce moment-là, l’UEFA sort une statistique comme quoi notre équipe s’entraînait moins que les autres. Le club est venu me voir et m’a mis la pression pour travailler plus, et j’ai répondu que les joueurs devaient se reposer. Les dirigeants avaient en fait plus confiance en les statistiques qu’en moi, c’est la première raison."

La deuxième raison concernait sa relation tendue avec Florentino Perez, le président du Real Madrid.


"Le PDG du club m’a appelé un jour et m’a dit que le président voulait me parler. Quand je suis allé à son bureau, il m’a dit que Bale l’avait appelé. Je l’avais remplacé le 4 janvier (2-1 face à Valence). Son agent se plaignait que Gareth voulait jouer au milieu. Le président m’a alors demandé quelle était ma solution. J’ai répondu « rien ». Je n’allais pas changer mon système à la mi-saison. Depuis, ma relation avec le président n’a jamais été la même."

​​