Lassana Diarra était adulé à Marseille. Arrivé en 2015 après plusieurs mois d’inactivité, le milieu de terrain français retrouvait une seconde jeunesse, lui permettant ainsi de montrer de très bonnes prestations avec son nouveau club. Son ascension lui a même permis de revenir en Equipe de France, sans pour autant participer à l’Euro 2016 à cause d’une blessure.


Mais la situation s’est dégradée au début de la nouvelle saison. En cause son salaire, qu’il désirait augmenter suite à une amende de 10 M€ qu’il devait à son ancien club du Lokomotiv Moscou pour rupture abusive de son contrat. Une augmentation que n’a pas accepté l’OM. Le milieu de terrain n’a donc que très peu joué sur la saison, jusqu’à quitter le club le 14 février dernier, des suites d’un accord commun.


Durant ce licenciement, les deux partis ont désigné une clause qui obligerait le club qui prendrait Lassana Diarra avant le 30 juin 2017 à verser une indemnité de 2 M€ à l’OM, selon RMC. Pour l’instant le joueur n’a aucun contact avec des clubs, malgré un intérêt du championnat chinois lors du dernier mercato. Pour l’instant le joueur veut juste retrouver les siens, qui habitent actuellement à Paris. 

​​