Fort de son mercato hivernal abouti, Jacques-Henri Eyraud ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et prépare déjà l'intersaison de l'Olympique de Marseille.


Pour l'Olympique de Marseille, la révolution est bien en marche. Et après l'arrivée de la nouvelle équipe dirigeante, le club qui appartient désormais à Frank McCourt a effectué un mercato hivernal plus que conséquent et abouti pour se renforcer durant la trêve. Avec le débarquement de Morgan Sanson, Grégory Sertic, ou encore Patrice Evra et Dimitri Payet, l'écurie phocéenne s'est donnée les moyens de remonter le plus rapidement possible vers les places européennes.

Car il ne faut pas se le cacher, le classement final de l'exercice en cours va en bonne partie déterminer la suite des opérations. Et en attendant la prochaine intersaison, la cellule de recrutement planche déjà sur quelques pistes qui pourraient animer l'actualité olympienne pendant l'été. Parmi les plus probables, un défenseur central et un gardien devraient faire partie des arrivants sur la Côte d'Azur. Et la plus importante encore peut-être : celle d'un attaquant.

Un goleador de renom ?


En effet, la blessure de Bafétimbi Gomis a rappelé à l'OM que son choix offensif reste assez limité, en terme d'avant-centre de métier. Pour pallier ce manquement, le futur marché devrait probablement aussi s'articuler autour du secteur offensif. Et certains joueurs de renom reviennent régulièrement en tête de liste. Alors, pourra t-on voir un joueur de classe mondiale en pointe à Marseille ? 

Une question que les supporters se posent sans doute, et à laquelle leur président a donné un élément de réponse sur RTL.


"Je ne sais pas si l'OM rêve d'une star l'été prochain, mais moi, je ne rêve pas. À Marseille, on a les crampons solidement ancrés, mais on va quand même essayer de renforcer cette équipe. Rendez-vous l’été prochain. On s’est interrogés sur la solidité de notre projet, on a investi sur des joueurs de qualité internationale comme Payet, ainsi que sur des joueurs moins connus comme Morgan Sanson. On va continuer sur cet équilibre qui semble être le bon".

"Concernant un attaquant, je préfère que Rudi Garcia s’exprime là-dessus.On verra. Après, tout dépendra du budget. On a dépensé plus de 40 millions d'euros au mercato d'hiver. Je ne pense pas que Frank McCourt soit à sec, mais il ouvrira le porte-monnaie de façon réfléchie et disciplinée".

​​