​Le journal France Football a annoncé ce lundi la liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or 2016. Le site du magazine a dans la foulée lancé un sondage pour savoir qui des 30 joueurs méritait le plus le trophée. Si le sondage est encore ouvert aux réponses des internautes à l'heure actuelle, les résultats provisoires sont très surprenants.


À la cinquième place de ce classement, on retrouve Gianluigi Buffon, avec 2% des votes, lui qui a remporté le championnat d'Italie la saison passée avec la Juventus, et qui n'a encore jamais soulevé le Ballon d'Or, malgré une carrière aboutie. À la quatrième place, on retrouve le gardien portugais Rui Patricio, joueur du Sporting Portugal, et dont c'est la première participation à la liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or. Vainqueur de l'Euro 2016, il avait notamment été élu meilleur gardien de la compétition.


Cristiano Ronaldo est à la troisième place de ce sondage, avec 21% des votes provisoires. Malgré sa saison pleine avec un Euro et une Ligue des Champions remportés, le portugais reste derrière Lionel Messi, deuxième de ce sondage, avec 28% des votes exprimés. La saison 2016 de la Pulga a notamment été marquée par des titres en Coupe d'Espagne, en Liga et en Supercoupe d'Espagne avec le FC Barcelone, mais surtout par une nouvelle défaite en finale avec l'équipe d'Argentine, contre le Chili lors de la Copa América Centenario.



C'est à la surprise générale que l'on retrouve donc Riyad Mahrez, l'Algérien de Leicester City, à la première place de ce sondage, avec 37% des votes. L'année 2016 a été pour lui celle de la révélation au monde du football, avec le sacre de champion d'Angleterre en mai dernier, et le titre de meilleur joueur de la Premier League. 


Malgré le vote de plus d'un million et demi de personnes sur le site de France Football, il semble peu probable que l'Algérien ne remporte le trophée cette année, qui semble comme souvent promis à Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi. Mais Mahrez ne devrait pas perdre espoir, et l'envisager peut-être lors des prochaines saisons, à condition de bien figurer en Ligue des Champions.