​Après de longues années d'attente, c'est avec un sourire béant que les supporters marseillais ont vécu la passe d'arme entre Margarita Louis-Dreyfus et Frank McCourt. Le passage de leur club sous pavillon américain annonce le début d'une nouvelle ère, rompant avec la morosité actuelle.

Sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Twitter, les effusions de joie ont été très nombreuses. Presque innombrables. Celles-ci symbolisent à merveille la fin d'un ras-le-bol qui pesait sur la Cannebière depuis le départ de Marcelo Bielsa, il y a plus d'un an.


Conquis par les déclarations successives de Frank McCourt et de Jacques-Henri Eyraud, les supporters se prennent au jeu et nourrissent les rêves les plus fous.

L'annonce d'une dépense de 200 millions d'euros à venir, étalée sur les deux prochaines saisons semble séduire. 


Les plus sceptiques estiment toutefois qu'une telle somme risque d'être trop légère pour lutter ses les scènes nationales et européennes.

On attend désormais le mercato hivernal avec la plus grande impatience côté olympien. Sur Twitter, les supporters adressent déjà leur liste de vœux au Père Noël Frank McCourt.​​ 


Dans l'ensemble, on espère des joueurs confirmés à tous les postes. L'unique actuel marseillais a encore faire l'unanimité se nomme Lassana Diarra.

Au sujet du nouvel entraîneur, les esprits sont relativement partagés. Le Français Rudi Garcia, qui connaît le championnat français sur le bout des doigts, semble toutefois disposer d'une petite longueur d'avance dans le cœur des Marseillais.

Une minorité partage quant à elle des doutes fondés sur le passé peu glorieux du nouveau propriétaire, Frank McCourt. Son cuisant échec chez les Dodgers de Los Angeles ne semble pas inspirer confiance.

Pour finir, la twittosphère marseillaise a tenu à dire adieu au mot dièse #VenteOM, qui aura été utilisé à de nombreuses reprises au cours des années passées. C'est désormais officiel, la plaie ouverte par Jack Kachkar est bel et bien refermée.

​​