Au terme d'une rencontre pauvre en occasions les Red Devils ont dominé, de manière stérile, la première demi-heure. Par la suite, le réveil de Liverpool a eu lieu, leur permettant de dominer les débats. Malheureusement, De Gea, ainsi que la défense mancunienne ont été impeccables.


De Gea (7): Il a fallu attendre la première demi-heure pour le voir à l'oeuvre. Il a ensuite été bien plus mis à contribution par les Reds, notamment avec une superbe parade sur une frappe d'Emre Can (57ème), puis de Coutinho (70ème).


Valencia (6.5): Reconverti latéral droit, l'Équatorien a réalisé un très bon match. Très combatif dans son couloir, il a excellé, tant dans les tâches défensives qu'aux avant-postes. De la haute couture. Valenciaga.


Smalling (5.5): Sobre et efficace, il a éteint l'attaque des Reds grâce à son impact physique et son jeu de tête. Son association avec Bailly est prometteuse.


Bailly (6): La recrue de l'été dispose d'un profil intéressant, complémentaire de Smalling. En effet, il est doté d'une qualité de vitesse rare chez les centraux. Il a parfaitement négocié ses duels avec les attaquants Reds. Averti à la 43ème minute.


Blind (5): Le couteau suisse néerlandais s'est évertué à jouer juste. Capable de jouer défenseur central, latéral gauche ou milieu défensif avec le même rendement, il est resté concentré sur ses tâches défensives, en raison des clients qu'il avait face à lui.


Fellaini (6.5): Très bon match de Fellaini dans cette position de sentinelle. Il a bien orienté le jeu mancunien et a récupéré un grand nombre de ballons dangereux dans les pieds des Reds. Il est en train de gagner définitivement sa place dans le onze-type de Mourinho.


Herrera (4.5): Belle activité, lors de la première demi-heure, comme tout le milieu de terrain. Il a ensuite disparu de la circulation à mesure que les Reds se réveillaient. Manifestement, il n'aime pas courir derrière le ballon.


Pogba (4): La première mi-temps de la Pioche risque de continuer d'alimenter le débat autour de son positionnement sur le terrain : Faut-il l'installer dans un milieu à 2 ou à 3 récupérateurs ? Censé être plus à l'aise en tant que milieu axial gauche, il a été un poil meilleur lors du second acte. Allez José, avale ta fierté et passe un coup de fil à Conte, ton successeur chez les Blues, afin qu'il te livre le mode d'emploi de Pogba.


Rashford (3): Le Anthony Martial anglais, les problèmes extra-conjugaux en moins, a été moins tranchant que lors de ses précédentes apparitions. Il n'a pas pu apporter sa qualité de percussion à une attaque en manque d'imagination. Remplacé par Rooney (77ème), qui a pris un sacré coup de vieux.


Young (3): Estampillé flop depuis son arrivée à United sous l'ère Ferguson, l'anglais semble vouloir garder cette étiquette à mesure que les coachs défilent à Manchester. Il n'a pas apporté la verticalité nécessaire au jeu mancunien contre une équipe de Liverpool qui laisse des espaces. Malgré la présence sur le banc de Mata ou Lingard, combien de temps l'imposture Ashley Young va-t-elle continuer à perdurer ? 

Ibrahimović (3.5): Fustigé (à raison ?) pour être fort contre les faibles, et faible contre les forts, il n'a pas fait mentir ses détracteurs. Zlatan a pris la fâcheuse habitude de presser en marchant. Ca se solde par un triplé contre Saint-Etienne, mais contre Liverpool, par une feuille blanche.