LIGUE 1 : L'équipe-type de la 9ème journée

Suivant0 / 11

Neuvième journée de Ligue 1 édition 2016/2017, marquée par la nouvelle victoire de Nice face à un Lyon tendu, par les victoires étriquées du PSG et de l'OM et le but égalisateur stéphanois dans les arrêts de jeu, entre autres.


Focus sur les onze joueurs qui ont marqué cette journée de Ligue 1.

Suivant0 / 11
Suivant1 / 11

1. Karl-Johan Johnsson

​Le portier suédois est dans la continuité de son bon début de saison. Face au LOSC, Johnsson a réussi trois beaux arrêts et a permis à son équipe de repartir avec les trois sur la plus petite des marges et hisser son équipe à la cinquième place du championnat.

Suivant1 / 11
Suivant2 / 11

2. Ricardo Pereira

​Percutant comme à son habitude, le Portugais a fait très mal à Rybus sur son côté droit, on retiendra notamment ce double coup du sombrero face à Rybus et Darder. Taulier de cette équipe niçoise, Ricardo Pereira a cependant été un petit peu moins heureux dans ses centres. Défensivement il a été quasiment parfait.

Suivant2 / 11
Suivant3 / 11

3. Paul Baysse

​Encore une fois excellent au sein de sa défense à trois ou à cinq, Paul Baysse n'a laissé que des miettes aux attaquants lyonnais. En outre, il marque le but libérateur très tôt dans le match sur une très belle reprise de volée et provoque le carton rouge de Nabil Fekir en première période. Un match plein.

Suivant3 / 11
Suivant4 / 11

4. Nicolas Pallois

Dans un stade, Roazhon Park, qui ne lui avait pas réussi la saison passée, avec une blessure et une bousculade sur l'arbitre lui ayant coûté trois mois de suspension, Nicolas Pallois s'est montré beaucoup plus avantage dimanche. Impérial en défense et solide dans les duels, c'est lui qui égalise en seconde période sur corner, qui permet de repartir avec le point du match nul. 

Suivant4 / 11
Suivant5 / 11

5. Ludovic Baal

​Avec 10 ballons récupérés et 83 ballons touchés, la feuille de stat remplie par Ludovic Baal est très satisfaisante. Il a parfaitement contenu Malcolm sur son côté et a essayé d'apporter son soutien offensivement sans toutefois trop de réussite, notamment dans ses centres.

Suivant5 / 11
Suivant6 / 11

6. Alou Diarra

​Pour son retour en Ligue 1, affronter le PSG n'était pas une mince affaire et des questions se posaient sur sa capacité à tenir physiquement. Au final il a réussi son match avec des récupérations importantes, un pressing intelligent dans sa zone et un but sur corner, d'une belle tête, qui aurait pu permettre à Nancy de croire au miracle. 

Suivant6 / 11
Suivant7 / 11

7. Jean-Michaël Seri

​Lorsque l'Ivoirien Seri est en grande forme, l'OGC Nice l'est également. Régulateur du milieu de terrain, il a apporté énormément à son équipe aussi bien défensivement, qu'offensivement. Son entente avec Cyprien et Walter a été très intéressante. Il conclut sa superbe partie avec un but opportuniste en seconde période permettant à son équipe de faire le break.

Suivant7 / 11
Suivant8 / 11

8. Jimmy Durmaz

​L'ailier suédois a encore une fois été très en forme vendredi soir lors de la victoire du TFC face à Monaco. Son intelligence dans le jeu et son sens du dribble ont fait très mal à Raggi puis à Sidibé durant la partie. Une nouvelle très bonne pioche pour le recrutement toulousain.

Suivant8 / 11
Suivant9 / 11

9. Casimir Ninga

​Après son triplé lors de la précédente journée, Casimir Ninga a réitéré sa magnifique prestation avec deux buts et une passe décisive devant Caen. Le Tchadien en est à cinq buts depuis le début de saison, les cinq sur les deux derniers matchs. Il est dans une forme olympique.

Suivant9 / 11
Suivant10 / 11

10. Famara Diedhiou

​Peu avare d'efforts et auteur d'un doublé, le Sénégalais est l'instigateur de la belle victoire angevine à Bastia. Sur ses quatre tirs dont trois cadrés, Diedhiou a inscrit son troisième et quatrième but de la saison. L'ancien Clermontois, meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière, s'est rapidement adapté à l'échelon supérieur.

Suivant10 / 11
11 / 11

11. Martin Braithwaite

​Le buteur toulousain a encore une fois confirmé son excellent début de saison. Toujours aussi actif et demandeur de ballons, le Danois a passé un cap avec Pascal Dupraz. Auteur d'un vilain geste en première période et une grosse occasion ratée, il inscrit deux buts en trois minutes en fin de rencontre pour renverser une rencontre mal engagée pour son équipe. Si l'on rajoute à ses buts, sa passe décisive pour Trejo, Braithwaite a été l'un des hommes forts de la neuvième journée.

11 / 11