Paris Saint-Germain's Spanish head coach Unai Emery walks on the pitch prior to the UEFA Champions League Group A football match between Paris-Saint-Germain vs Arsenal FC, on September 13, 2016 at the Parc des Princes stadium in Paris

MERCATO : Trois pistes hivernales pour renforcer la défense du PSG

Parti lors du dernier jour du mercato pour son ancien club, David Luiz n'a toujours pas été remplacé numériquement dans l'effectif parisien. Bien que Presnel Kimpembe, tout fraîchement appelé dans le groupe France, donne entièrement satisfaction, il est essentiel de doubler tous les postes en vue des échéances à venir. Dés lors, le board parisien a coché trois noms pour renforcer son arrière garde.


3. Victor Lindelöf (Benfica)

Supervisé depuis de longs mois par les dirigeants parisiens, le scandinave est considéré comme l'un des tout meilleurs espoirs au poste de défenseur central. Toutefois, ils vont devoir négocier avec le club portugais, réputé difficile en affaires. D'autant plus que Lindelöf a un contrat jusqu'en juin 2020. De plus, il aurait donné sa préférence à l'Inter Milan qui lui assurerait une place de titulaire.

2. Rodrigo Caio (São Paulo FC)

Sous contrat jusqu'en juin 2018, le PSG est prêt à débourser plus de dix millions d’euros pour s’attacher les services de l’international brésilien, qui a brillé lors des Jeux Olympiques en compagnie de Marquinhos. Ensemble, ils ont formé une charnière centrale complémentaire, permettant d'aller chercher la médaille d'or. Si le club de la capitale souhaite accélérer sur ce dossier, il va devoir s'entendre avec le club pauliste, qui détient 80% des droits du joueur. Attention à Naples, qui le cible également.

1. Antonio Rüdiger (AS Rome)

L'international allemand a effectué une saison de qualité avec l'AS Rome en 2015-2016, mais il a été victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit juste avant l'Euro, le contraignant à déclarer forfait. Son profil physique (1m91) plaît aux décideurs parisiens. Seul bémol : quelle sera son niveau suite à sa terrible blessure ? De retour depuis peu à l'entraînement, il sera probablement trop juste pour être opérationnel dès le mois de janvier.