​Kévin Gameiro, attaquant de l'Atlético Madrid, passé entre autres par le FC Lorient et le Paris Saint-Germain, explique sa relation avec Unai Emery, son ancien coach au FC Séville (2013 - 2016), et donne de précieux conseils à Hatem Ben Arfa. 


Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien attaquant de l'OGC Nice, ne s'attendait pas à pareil traitement en paraphant son contrat avec le Paris Saint-Germain. D'abord critiqué publiquement par Unai Emery sur son manque d'investissement aux entraînements, puis écarté lors de quatre matchs consécutifs (Arsenal, Caen, Dion, Toulouse), Hatem Ben Arfa a effectué son grand retour samedi au Parc des Princes pour la réception de Bordeaux, rencontre également marquée par le retour des Ultras. 


Kévin Gameiro qui a évolué sous les ordres du Basque, révèle au Parisien qu'il n'y a pas de quoi s'alarmer, admettant avoir eu une relation compliquée avec le coach à certains moments. L'international français l'explique par la volonté d'Emery de pousser ses joueurs dans leurs retranchements, afin de tirer le meilleur d'eux. L'attaquant de l'Atlético Madrid affirme ne pas être surpris par la situation que traverse Ben Arfa au PSG et appelle son compatriote à saisir sa chance lorsque l'occasion se présentera : "Je connais parfaitement le coach. Je connais ses réactions, comment il pense et ça ne m'inquiète pas. Je sais qu'Hatem va finir par jouer. Ce moment-là, il devra être performant. S'il l'est, il jouera de plus en plus. Emery aime bien piquer ses joueurs pour les faire réagir. J'ai connu ça avec lui."


Gameiro va jusqu'à donner son propre exemple et révèle que sa relation avec Emery n'a pas toujours été au beau fixe. "Ça n'a pas été facile tous les jours. C'est quelqu'un de passionné, qui mange, vit, dort football. C'est vraiment quelqu'un de bien. J'ai connu de très bons moments avec lui et d'autres plus difficiles. Il peut être très dur parfois ! Je me suis pris la tête quelquefois avec lui, mais c'est quelqu'un de juste. Quand il voit un joueur qui travaille et qui a envie, il finit par le récompenser."


S'il donne des conseils à l'ex-Niçois, Kévin Gameiro n'oublie pas pour autant d'encourager son ancien entraîneur qui, selon lui, a eu "une grande part dans (s)a progression." "C'est compliqué pour lui. C'est une autre culture, un nouveau championnat. La Ligue 1, ce n'est pas facile. S'il arrive à transmettre sa passion du foot et ses choix tactiques à ses nouveaux joueurs, il pourra faire de belles choses à Paris. J'espère qu'il y arrivera, car c'est un entraîneur qui le mérite. C'est un bosseur, je ne doute pas de lui. Même pour les joueurs du PSG, c'est compliqué car ce sont de nouvelles méthodes. Il adore les analyses vidéo ! Parfois, c'est un peu long...(Sourire)

 

À Hatem Ben Arfa de suivre les conseils de l'ancien parisien, pressenti pour débuter contre la Bulgarie ce vendredi avec les Bleus (une première depuis le 11 novembre 2011).