Arsenal tient une véritable pépite en la personne d'Héctor Bellerin, un latéral droit talentueux comme il y en a que trop peu dans le monde du football aujourd'hui. ​Le Monsieur est ainsi convoité, et Arsène Wenger tient donc à rapidement le blinder...


Devenue une pièce maîtresse du onze-type des Gunners (7 titularisations en 7 matchs de Premier League cette saison) depuis l'an passé déjà (36 titularisations en 36 matchs joués de Premier League la saison dernière), le défenseur ibérique a pris une toute autre dimension.

Talentueux, il l'est et on le sait depuis longtemps. Bellerin ne fait ainsi que confirmer, depuis un peu plus d'une année, tout le bien que l'on pense de lui. Et toute la confiance placée par le board d'Arsenal en juillet 2013 avec un premier contrat professionnel de 6 années aussi, lui qui avait rejoint Londres en 2011, à l'âge de 16 ans alors.

Ce tout nouveau statut fait tout simplement de lui, déjà aujourd'hui, l'un des tout meilleurs latéraux droits du monde, avec une marge de progression encore exceptionnelle... Un profil qui rend forcément envieux, notamment deux grands clubs européens qui lorgne vraiment dessus depuis cet été : Manchester City et Barcelone. 


Un remplacement de Bacary Sagna par Pep Guardiola chez les Citizens est en effet dans les tuyaux, le Catalan continuerait ainsi tranquillement son opération "refonte de l'équipe" (coucou Joe Hart). Et un retour à la maison du formé au Barça (2003-2011) afin de suppléer un Dani Alves parti à la Juventus Turin lors du dernier mercato estival serait également très bien vu, par les dirigeants du FCB.

Pour contrer cela, Arsenal serait déjà sur le coup. Le Mirror avance en effet une prolongation de contrat qu'Arsène Wenger aurait expressément demandé, afin sûrement de ne pas revivre le douloureux épisode Cesc Fabregas. Un bail de deux ans supplémentaire (jusqu'en 2021) avec une revalorisation salariale, évidemment, serait ainsi proposé à Héctor Bellerin. 


Suffisant pour le conserver ?