TOP : Les 5 banderoles les plus trash du derby OL - ASSE

Suivant0 / 5
Lyon's French goalkeeper Anthony Lopes (R) prepares before the French L1 football match AS Saint-Etienne (ASSE) vs Lyon (OL) on November 30, 2014, at the Geoffroy Guichard Stadium in Saint-Etienne, central France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD        (Photo credit should read JEFF PACHOUD/AFP/Getty Images)

​Qu'on soit supporter ou non de l'un de ces deux clubs, le derby est un match à part. Plus tendu qu'un clasico, plus historique mais aussi plus violent parfois, les supporters s'en sont donnés à cœur joie au fil des années pour charrier leurs meilleurs ennemis. Rétrospective. 

Suivant0 / 5
Suivant1 / 5

5. "La chasse est ouverte ! Tuez-les."

​Tels de vulgaires animaux, les Lyonnais ne sont pas forcément bien accueillis en terre stéphanoise. Tel le pendu de Valbuena ou celui de Coupet, les Lyonnais sont rentrés sur le terrain avec sous leurs yeux, la consigne mortelle adressée à leurs adversaires. Une violence qui est mal passée. 

Suivant1 / 5
Suivant2 / 5

4. "Vous aimez la bourse ? Léchez-les nous."

​En 2007, l'OL annonce son entrée en bourse. Une occasion que n'ont pas manqué les supporters du Forez pour jouer sur la connotation péjorative du terme. Il faut croire que la banderole a joué sur le cours de l'action qui a rapidement beaucoup perdu. 

Suivant2 / 5
Suivant3 / 5

3. "Stoppez les essais nucléaires à Mururoas...faîtes-les à Saint-Etienne"

​Même si le groupe de supporters "Lugdunums" a disparu, l'image de cette banderole est restée. Jacques Chirac avait annoncé alors la reprise des essais nucléaires sur un ilôt du Pacifique. Collés à l'actualité en cette saison 95/96, les Lyonnais en ont profité pour provoquer leurs rivaux...

Suivant3 / 5
Suivant4 / 5

2. "L'OL c'est comme le Beaujolais : c'est commercial et dégueulasse"

​Rien de tel que de balancer une petite provocation sur une fierté territoriale. Les Stéphanois ont été inspirés par le Beaujolais, cher aux Lyonnais et à la gastronomie locale. Elle rappelle la dimension régionale d'un derby qui anime tout un terroir en Rhône-Alpes. Un trash contre le patrimoine qui avait très fortement déplu bien au-delà des supporters de football. 

Suivant4 / 5
5 / 5

1. "Les Gones inventaient le cinéma quand vos pères crevaient dans les mines"

​La plus trash. La plus violente. La plus insultante. Saint-Etienne, la ville minière, Lyon la bourgeoise. Un antagonisme rappelé très violemment par les supporters lyonnais en déplacement à Geoffroy-Guichard en 2000. Les Parisiens prendront la défense des supporters stéphanois par une banderole insultante envers les génitrices des Gones. 

5 / 5