​Auteur d'un début de saison très mitigé avec Manchester United, Wayne Rooney voit son statut d'incontournable de plus en plus contesté outre-Manche.


Mais que se passe t-il pour Wayne Rooney ? Arrivé à Manchester United en provenance d'Everton il y a de ça 12 ans maintenant, l'international anglais avait pris l'habitude d'enfiler les buts comme des perles depuis plus d'une décennie. Et même si son ratio a quelque peu baissé lors des dernières années - notamment suite à son repositionnement tactique sur la pelouse - l'influence qu'il peut avoir sur ses coéquipiers et dans le jeu des Red Devils n'avait encore jamais été remise en doute.

Une absence qui fait parler


Oui mais voilà, en ce début de saison souffle un vent différent pour le buteur britannique. Tant est si bien que ses prestations en demi-teinte ont forcé son entraîneur à ne pas le convoquer pour le premier match de Ligue Europa, la semaine dernière à Feyenoord, qui s'est d'ailleurs soldé par une nouvelle défaite (0-1).

Pour justifier son choix, José Mourinho avait alors évoqué la raison sportive, mais le mal pourrait sembler bien plus profond.


"Il a joué chaque match depuis le début de la saison et il a joué 90 minutes avec l’Angleterre. Je veux qu’il soit frais pour les prochains matches. Il joue à un poste offensif où je dispose de nombreuses options".

Des retours manqués


Alors voilà, quand le Special one choisit de l'aligner à nouveau lors de la sortie désastreuse contre Watford (1-3) en Premier League, puis contre le modeste pensionnaire de League One Northampton Town mercredi soir en Coupe de la Ligue anglaise (3-1), le capitaine des Three Lions aurait dû saisir l'opportunité pour de nouveau marquer les esprits. En bien. Car il est de nouveau passé au travers des deux rencontres.

De quoi alimenter les critiques le concernant, d'autant que l'ex-joueur des Toffees avait attaqué le match de coupe à son poste de prédilection, en pointe de l'attaque. Pour le quotidien The Sun, le constat est sans appel.


"Rooney a manqué son audition pour le rôle d’attaquant... Après une piètre performance au milieu contre Watford, il avait une chance de prouver qu’il pouvait toujours être un bon attaquant de pointe, mais il a misérablement échoué. Les choses avaient plutôt bien commencé, puisqu’il avait réussi à placer une frappe après 90 secondes de jeu seulement, mais l’espoir de voir Rooney réussir son match s’évanouissait quatre minutes plus tard. Plus le temps passait, plus il descendait sur le terrain, semblant sans vitesse et sans énergie. S’il ne peut pas y arriver contre Northampton Town, peut-il le faire contre les champions d’Angleterre ? Le moment est venu pour Mourinho de faire un choix".


Lâché par les fans


Une analyse de sa prestation pour le moins acide, que même la plupart des fans de Manchester partagent. Ainsi, dans un sondage publié dans The Red Issue, plus célèbre fanzone des supporters des Diables Rouges, 99.08% des interrogés souhaitent le voir relégué sur le banc de touche. Dans la même lignée, RedCafe, un forum traitant de l'actualité du club, recense 95% de votants affirmant que sa carrière est désormais derrière lui.


Reste désormais à savoir ce qu'il adviendra de Wayne Rooney à l'issue de cet exercice. Avec un contrat qui court jusqu'en 2019, le trentenaire anglais est à un tournant important de son aventure mancunienne. S'il a de son côté déclaré publiquement espérer une prolongation de son bail, pas certain que ses dirigeants pensent de la même façon.

Ajoutez à cela la volonté de "Mou" de vendre le plus gros salaire de l'effectif (15,6 millions d'euros par an) et d'installer durablement soit Henrikh Mkhitaryan, soit un nouveau renfort à sa place (Gareth Bale, Isco ou James Rodriguez), et la belle histoire entre Wayne Rooney et Manchester United pourrait rapidement tourner court. Quoiqu'il advienne, "Shrek" dispose toujours d'une bonne partie de la saison pour convaincre. Sous réserve qu'il ne joue...

​​