La nouvelle a de quoi surprendre, car personne n’imaginait que le joueur se retrouve un jour impliqué dans une affaire de cette nature. César Delgado, ancien joueur de la fin de règne de l’OL, et qui évolue aujourd’hui à Rosario Central, vient d’être suspendu de toute compétition pour une durée d’un an après avoir été contrôlé positif à un test anti-dopage.



D’après les informations du journal Argentin El Grafico, la CONMEBOL (la fédération Sud-Américaine de football) aurait notifié ce matin au club de Rosario que son joueur avait été contrôlé positif à l’OXA B12, à l’occasion d’une rencontre contre l’équipe du River de Montevideo, disputée dans le cadre de la Copa Libertadores. Une décision que Chelito a immédiatement indiqué vouloir contester, insistant sur le fait que ce médicament lui avait été légalement prescrit, et qu’il ne permettait en aucun cas d’améliorer les performances sportives.


L’OXA B12 est un corticoïde fréquemment utilisé dans le cadre du traitement de blessures musculaires, et dont l’usage a déjà donné lieu à de nombreuses polémiques : s’il est proscrit dans le cadre de périodes de matchs, il n’est pas interdit hors périodes de compétitions, ce qui a pour effet d’induire en erreur de nombreux sportifs. En Argentine, plusieurs footballeurs ont déjà été contrôlés positifs à cette substance, une bonne partie ayant fini par être blanchis.


Si jamais la suspension venait à être confirmée, elle porterait sans aucun doute un grand coup à la carrière de Delgado: âgé de 35 ans, un éloignement des terrains sur une période aussi longue signifierait sans aucun doute une mise en retraite prématurée de celui qui fût champion Olympique en 2004 avec l’Argentine.