D'abord décrié en début de compétition, Eder s'est ensuite rendu responsable d'un souvenir très douloureux pour les Français : son but inscrit en finale. Certains en cauchemardent encore, pendant que les lusitaniens n'en finissent plus de célébrer leurs héros.

Pendant que Ronaldo voyait un aéroport de Madère renommer à son nom, Ederzito reprenait lui le chemin de l'entraînement à Lille. Une reprise en douceur pour l'international qui n'a pas eu autant de vacances que ses coéquipiers, et une occasion de revenir sur ce but dont il rêvera probablement encore jusqu'à la fin de ses jours :


"Je suis content. Je viens pour travailler. Je n’ai pas eu beaucoup de vacances, mais ce n’est pas grave. Je suis désolé pour la France, mais c’est super pour nous, pour le Portugal. Champion d’Europe, c’est magnifique, c’est énorme pour notre pays" ​a-t'il déclaré sur le site officiel du LOSC.


​​