Cela fait déjà deux ans que Carlés Puyol a rangé définitivement les crampons au vestiaire. Néanmoins, l’ancien défenseur central polyvalent du FC Barcelone jouit toujours d’une belle cote de popularité en Espagne. Une phrase de sa part a mis le feu aux poudres de l’autre côté des Pyrénées et plus particulièrement en Catalogne dans le « camp » des indépendantistes.


Afin d’accroître la notoriété de la Chinese Super League, les dirigeants asiatiques actionnent régulièrement deux leviers qui donnent des résultats positifs. Comprenez qu’ils font le forcing afin de recruter le maximum de joueurs qui ont fait leurs preuves en Europe et en parallèle sur des campagnes publicitaires à l’échelle mondiale. Dans le cadre d »une de ces dernières, qui se nomme « Desports », Carlès Puyol a joué son rôle d’ambassadeur comme il se devait pour promouvoir la Chinese Super League.