​Ce mercredi 13 avril, la Fédération Française de Football (FFF) a rendu une décision attendue depuis plusieurs mois. Karim Benzema n'est pas sélectionnable pour l'Euro 2016. ​Une enquête réalisée par RTL montre que les Français approuvent très largement cette décision.

FBL-EURO-2016-FRA-ARM-FRIENDLY

De vedette à indésirable


Les sorties médiatiques de Didier Deschamps pour défendre son joueur n'y ont rien fait. Ni son statut de buteur vedette de l'équipe acquis depuis le passage de Laurent Blanc à la tête des Bleus. L'attaquant du Real Madrid ne participera pas à l'Euro organisé par la France.


Le verdict de la Fédération est approuvé par 81% des Français, tandis que les amateurs de football sont encore plus nombreux (85%) à être convaincus du bien fondé de cette décision. En février, ​le Baromètre Sport réalisé pour RTL et Winamax révélait déjà que 73% des Français étaient opposés à la sélection de Benzema chez les Bleus.

Préserver l'image de l'équipe de France et la cohésion du groupe


Les raisons avancées par la Fédération sont à rapprocher de la fameuse charte de bonne conduite signée par les joueurs de l'équipe de France. Ainsi, la FFF a estimé que l'affaire de la sextape ternissait l'image du joueur et par extension celle des Bleus en général. Préserver l'esprit d'équipe a également motivé cette décision.


Les Français ont paru en phase avec ces arguments. 86% d'entre eux pensent que les "polémiques ternissant son image" ont participé à la décision de l'évincer. Ils sont également 77% à estimer que la Fédération a souhaité préserver la cohésion du groupe.

​​Lacazette en pôle position pour être la "surprise" offensive des 23


Sauf que sans Karim Benzema, la France se retrouve dépourvue de leader offensif. Si l'attaque des Bleus a donné satisfaction depuis l'absence du Madrilène, elle est composée de beaucoup de jeunes sans grande expérience de la pression du très haut niveau.


Parmi les six joueurs offensif que DD choisira pour participer à l'Euro, les mieux placés semblent aujourd'hui être Gignac, Giroud, Griezmann, Martial, Payet et Coman. Mais les surprises sont monnaie courante dans ce genre de configurations. Pour 68% des amateurs de football, elle devrait s'appeler Alexandre Lacazette.

​​