Il est plus connu sous le nom de "beau jeu". Et l'on ne peut pas le nier. Le Football nous offre des moments de bonheur et des souvenirs d'une intensité parfois inégalable. C'est pourquoi des millions de personnes à travers le monde l'aiment et vivent avec au quotidien.


Mais rien n'est parfait, n'est-ce pas ? Notre sport possède aussi des mauvais côtés. Par exemple, certains joueurs sont parfois prêts à faire - littéralement - tout ce qu'il faut pour gagner, tandis que d'autres ont du mal à contrôler leur colère.


Cela conduit, par inadvertance ou non, à certaines scènes "physiques". Et nous ne parlons pas de plongeons devant l'arbitre. Nous pensons plus à des pieds hauts et autres coups de karaté dont Raphael des Tortues Ninja serait fier.


En gardant cela à l'esprit, et pour célébrer la sortie de la nouvelle ​​bande annonce​ de Ninja Turtles 2, voici six footballeurs qui, au fil des ans, se sont "transformés" en Ninjas.


Eric Cantona (1995)

C'est peut-être le moment le plus tristement célèbre de l'histoire de la Premier League. Encore aujourd'hui, plus de 20 ans après les faits.


En 1995, l'énigmatique attaquant français a été expulsé lors d'une rencontre à Selhurst Park et plus précisément lors d'un duel musclé avec le défenseur de Crystal Palace Richard Shaw. Mais alors que Cantona s’apprêtait à rentrer aux vestiaires, ce dernier a été victime d'une insulte d'un "supporter" (Matthew Simmons) présent dans une tribune proche du terrain.


Le joueur de Manchester United sauta en direction de Simmons en lui assénant un coup de pied  de Kung Fu, avant de se lancer dans une série de coups-de-poing.


Le Français fut interdit de football pendant huit mois et reconnu coupable d'agression, avant d'être condamné à de la prison. La sanction fut par la suite réduite à 120 heures de "community service".


Nigel de Jong

1

La finale de la Coupe du Monde. Le plus grand match de football qu'un joueur puisse rêver de jouer. Une rencontre vitrine des plus grands talents du football mondial et que chaque joueur rêve de remporter depuis son enfance.


Et dans la plupart de ces matchs, les joueurs ne sont pas à la hauteur de l'événement. Certainement trop de pression et de choses à perdre, une action pouvant ruiner ou concrétiser les espoirs de toute une nation.


Mais certains joueurs sont prêts à tout pour gagner. Lors de la finale de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, le Néerlandais Nigel de Jong a réalisé la pire faute possible pour récupérer un ballon en "plaçant" un coup de pied sur le torse de Xabi Alonso.


Howard Webb ne sanctionna que d'un carton jaune l'actuel joueur des LA Galaxy, mais admettra plus tard que le carton rouge était mérité. 


John Hartson (1998)

1

John Hartson n'était pas le footballeur le plus athlétique, mais certainement pas non plus celui duquel l'on pouvait attendre un coup de pied Ninja !


C'est son ancien coéquipier Eyal Berkovic qui l'a appris à ses dépens, lorsque en 1998, il a découvert le côté obscur de l'ancien attaquant gallois.


Après une altercation à l'entrainement de West Ham, Hartson a donné un coup de pied directement sur le menton de l’Israélien alors au sol avant que ce dernier ne tente de lever le poing. Douloureux.


Paulo Insua (2015)

Le dernier footballeur en date à s'être pris pour un Ninja, est le charmant Paulo Insua. Peut-être ne connaissez-vous rien de lui ? Il joue au Pérou après tout.


Représentant Union Perene lors d'un match avec Pichanaki l'an dernier en Coupe du Pérou, le gardien de but fut averti d'un carton jaune par l'arbitre Abraham Costillo. Insua courra ensuite vers celui-ci tel un chasseur voulant tuer sa proie. Il lui asséna un coup de pied violent dans le dos.


Une réaction choquante. Pas pour Insua visiblement satisfait de son geste.


Pepe (2009)

1

Que serait une liste de coups de pied Ninja sans notre cher ami Pepe ?


Pas grand chose. C'est pour cela que nous allons faire appel à votre mémoire, afin de se remémorer ensemble, lorsqu'en 2009, le défenseur du Real Madrid dégoupilla complètement après avoir provoqué un penalty. 


Il piétina la colonne vertébrale d'un attaquant de Getafe resté à terre après lui avoir donné deux grands coups de pied. La définition de la violence gratuite.


Roy Keane (2001)

Ne vous attaquez pas à Roy Keane. C'est la leçon que le Norvégien Alf-Inge Håland a appris en 2001. 


La mauvaise "relation" entre les deux hommes débuta quatre ans plus tôt, lors d'un match entre United et Leeds, au cours duquel Håland avait accusé Keane de feindre une blessure pour éviter un carton ("Get up and stop faking it !" - "Relève toi et arrête de simuler"). L'Irlandais passa de longs mois "out" et n'oublia pas.


Dans un derby de Manchester et quatre ans plus tard, les deux joueurs furent alignés sur les côtés. L'Irlandais prit sa revanche et envoya volontairement un coup de pied dans la jambe de son adversaire du jour, brisant sa carrière. 


Une technique de Ninja probablement travaillée par Roy Keane durant ces quatre longues années.


Cet article vous est présenté par Ninja Turtles 2 : Michelangelo, Donatello, Leonardo, et Raphael reviennent au cinéma cet été pour combattre Shredder et sa nouvelle équipe. Regardez la bande annonce ci-dessous :