TOP 9 : Les défenseurs possédant la plus grande valeur marchande

Suivant0 / 9

Le 5 janvier dernier, l'Observatoire du football publiait à l'occasion du mercato d'hiver, une liste des 100 joueurs possédant la plus grosse valeur marchande des joueurs des cinq championnats européens principaux. Pour cette étude, le poste, la durée restante du contrat ou encore l'âge du joueur ont été pris en compte. Et ce que l'on constate, c'est que les footballeurs évoluant à des postes offensifs prédominent ce classement. A sa tête, évidemment, Lionel Messi estimé à plus de 250 millions d'euros.


Pour trouver trace d'un défenseur, il faut remonter jusqu’à la 45e place, en la personne du Munichois Jérome Boateng, estimé à environ 33 millions d'euros. Moins favorisé en matière de prix individuel, on a voulu sur les données fournies par Transfer Market, dresser un TOP 9 des défenseurs les plus chers du moment. 


Fort est de constater que l'on se retrouve assez loin des 53.8 millions d'euros payés par Manchester City à Porto pour Eliaquim Mangala, défenseur le plus cher de l'histoire du football. Enfin, quelques absents de marques ne font pas partie de cette liste à cause de leur âge plutôt élevé : Thiago Silva, Giorgio Chiellini, Javier Machesrano ou encore Philipp Lahm.

Suivant0 / 9
Suivant1 / 9

9. Marquinhos (PSG) / John Stones (Everton) - 30 M€

​On aurait pu également citer Raphael Varane, David Luiz ou bien Marcelo, tous estimés au même prix que ces deux futurs cracks. Âgés de seulement 21 ans, les deux défenseurs centraux font l'objet de nombreuses convoitises. Barcelone et Chelsea seraient sur les rangs. Titulaire avec les Toffees, Stones est international anglais et apprend progressivement le très haut niveau. Chose qu'a déjà effectué l'international brésilien Marquinhos avec le PSG, une nouvelle fois en quart de finale de la Ligue des Champions. 

Suivant1 / 9
Suivant2 / 9

8. Mats Hummels (Borussia Dortmund) - 32 M€

À 25 ans, Hummels est considéré aujourd'hui comme l'un des meilleurs défenseurs de son époque. Pourtant tout ne fut pas si simple. Inconnu lorsqu'il était au Bayern et freiné dans sa progression par de nombreuses blessures, l'international allemand fait désormais depuis 2007, le bonheur du Borussia Dortmund et de sa sélection. Rappelez-vous du mondial 2014 face à la France. Un certain Matt Hummels passait par là.

Suivant2 / 9
Suivant3 / 9

7. Nicolás Otamendi (Manchester City) - 32 M€

Transféré à prix d'or du côté de Manchester en début de saison (environ 45 millions), Otamendi s'est révélé l'an passé sous les couleurs de Valence. Capable de tenir en échec Lionel Messi à coups de tacles inouïs, d'anticipations et de face-à-face aussi géniaux qu'héroïques, l'Argentin a obtenu une place en défense centrale dans l'équipe-type de l'année en Liga la saison passée. 


Établi maintenant outre-Manche, Otamendi peine encore pour le moment à montrer la plénitude de son talent. La faute à des matchs compliqués et des blessures récurrentes. 

Suivant3 / 9
Suivant4 / 9

6. Diego Godín (Athlético de Madrid) - 35 M€

Discret et tant reconnu par ses pairs. Beaucoup d'équipes aimeraient l'avoir dans ses rangs tant il donne du fil à retorde aux attaquants adverses. A l'image de son entraîneur, Diego Simeone, Diego Godín ne lâche rien. Doté d'un jeu de tête défensif et offensif impressionnant, l'international uruguayen est intraitable dans les un-contre-un et possède l'un des plus beaux sens du placement. Il fut d'ailleurs l'un des meilleurs à son poste en 2014. L'année où il était à deux minutes d’amener son équipe sur le toit de l'Europe.

Suivant4 / 9
Suivant5 / 9

5. Jordi Alba (FC Barcelone) - 35 M€

Lors de la saison 2014-2015. L'Observatoire du football avait offert la seconde place de son classement des meilleurs latéraux à Jordi Alba, juste derrière son coéquipier en club Daniel Alves. Sauf que voilà, l'Espagnol joue à gauche et fait partie intégrante des meilleurs latéraux gauches du monde. 


Rapide, technique, rugueux, Alba s'est fondu dans le collectif Blaugrana ramasseur de trophées. S'il n'en reste pas moins un super joueur, l'ancien prodige de Valence agace et reste un sacrée fourbe de par son comportement qui frôle parfois la limite sur un terrain de football.

Suivant5 / 9
Suivant6 / 9

4. Gerard Piqué (FC Barcelone) - 40 M€

Pur produit de la Masia, pilier des années fastes, international reconnu évoluant dans le meilleur club du monde et dans la sélection la plus performante de la planète. Que ce soit avec le Barça ou l'Espagne, Piqué s'est construit un palmarès impressionnant. Solide dans les duels, irréprochable dans la relance, et gourmand sur les phases offensives arrêtés, il a été plébiscité à quatre reprises dans l’équipe-type de l'UEFA (2010, 2011 et 2012 et 2015). Après un passage à vide durant la saison 2013-2014 où il perd de sa rigueur et de son allant, Piqué est redevenu actuellement l'un des meilleurs défenseurs du monde. 

Suivant6 / 9
Suivant7 / 9

3. Sergio Ramos (Real Madrid CF) - 40 M€

​En Espagne, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de tous les temps du football espagnol. Au plus haut niveau depuis 2005, Sergio Ramos a tout renversé sur son passage. Il a gagné ce qui ce faisait de mieux en club  (Ligue des Champions 2014) et en sélection (deux Euros, une Coupe du Monde). Solide sur ses appuis au sol, efficace dans le jeu arien, l'international espagnol sait aussi marquer. Buteur décisif en demi-finale et en finale de la Ligue des Champions il y a bientôt deux ans, le Real Madrid lui doit bien la fameuse décima. 

Suivant7 / 9
Suivant8 / 9

2. Jérôme Boateng (FC Bayern Munich) - 40 M€

​A la différence de la charnière centrale espagnol, Boateng a encore pas mal d'années devant lui. Âgé de 27 ans, le Bayern et la Mannschaft peuvent s'appuyer sur ses qualités physiques et athlétiques pour enchaîner les succès et les titres. Doué dans les relances, il est capable d'évoluer aussi bien l'axe que sur un côté pour dépanner ses coéquipiers. Capable de contenir les joueurs les plus techniques tel Ronaldo, il peut malheureusement passer au travers d'un match comme ce fut le cas la saison passée face à la star argentine, Lionel Messi. 

Suivant8 / 9
9 / 9

1. David Alaba (FC Bayern Munich) - 45 M€

​Il est l'un des meilleurs latéraux de sa génération, et il n'a seulement que 23 ans. Révélé sous les ordres de Jupp Heynckes en 2011, l'international autrichien est complet. Aussi bien techniquement que tactiquement. Vif et rapide, l'ami de Franck Ribéry n'hésite pas à multiplier les appels et étirer le jeu du club bavarois. 


Son association avec le Français faisait d'ailleurs des merveilles avant que ce dernier ne se blesse gravement. Aujourd'hui, David Alaba n’a pas eu besoin de se dire qu’il avait l’avenir devant lui pour devenir le meilleur latéral gauche du monde. C'est simple, il est dans l'équipe-type de l'UEFA pour la troisième saison consécutive (2013,2014,2015).

9 / 9