Alors que ce matin, Manuel Valls était invité sur Europe 1 pour exprimer son sentiment à propos des attentats et des éventuels répercussions sur les événements sportifs à venir.

Le Premier Ministre a été questionné à propos d'une annulation de l'EURO ou du Tour de France, sa réponse est catégorique.


«Non, ça serait une défaite, ça serait donner une victoire aux terroristes. Il faut ces manifestations sportives. La condition, c'est qu'elles puissent se tenir dans les meilleures conditions




​Le vice-président du comité exécutif de l'UEFA, Giancarlo Abete a donné son avis à la radio italienne Radio24. Ce dernier se montre plus concret dans les mesures qui pourraient être prises lors de l'Euro 2016 en France, une annonce qui ne devrait pas plaire aux supporters.


« Nous ne pouvons pas exclure la possibilité de jouer à guichets fermés, comme nous ne pouvons pas exclure un acte terroriste. Si nous parlons de potentiels matches amicaux annulés, nous pourrions les remettre à une date ultérieure. Mais ce n’est pas le cas dans le cadre de l’Euro. Nous parlons de matches qui sont programmés obligatoirement en juin, nous sommes dans une grave situation d’urgence ».