Insolite : Les images les plus drôles de l'histoire du football

Suivant0 / 19

​Le football est un spectacle, la photographie un art. Lorsque les deux se rassemblent, le résultat devient aussi agréable que surprenant, aussi insolite que plaisant.


Second degré armé, tour d'horizon des 19 images les plus belles, drôles, folles, que le sport le plus populaire du monde nous propose !

Suivant0 / 19
Suivant1 / 19

19. El F**kico ?

​Peut-être l'affrontement le plus mythique dans le monde du football, FC Barcelone-Real Madrid est une affiche à ne manquer sous aucun prétexte.


Des matchs toujours pleins de rebondissements, de passion, de spectacle. Et, de temps en temps, remplis d'amour. Demandez à Rivaldo...

Suivant1 / 19
Suivant2 / 19

18. Les dessous d'Nsaliwa

​Tamandani Nsaliwa est un joueur originaire du Malawi, international canadien (14 sélections), qui a connu une carrière faite de vadrouille sur l'ensemble du continent européen (Nuremberg, AEK Athènes, Lilleström, Esbjerg...).


Sa particularité ? Apprécier, visiblement, le port du string sur un terrain de football...

Suivant2 / 19
Suivant3 / 19

17. Alignement parfait

​L'équipe d'Espagne et sa génération dorée a survolé le monde du football entre 2008 et 2012. Les photographes se ruaient pour décrocher les plus beaux clichés de ces moments historiques.


Et puis, un jour, après un but de la Roja, cette photo, avec ces trois hommes : Pedro Mata Iniesta. Trois noms, dans cet ordre, qui se traduisent en français par : Pedro a tué Iniesta. 


Un présage qui ne s'est pas tant réalisé au FC Barcelone, en passant...

Suivant3 / 19
Suivant4 / 19

16. Dr Tevez

Carlos Tevez, Argentin, puissant attaquant, City. Rio Ferdinand, Anglais, rugueux défenseur central, United. Deux hommes, capables, sur la pelouse, pour leur équipe, des plus grands sacrifices.


Celui-ci, lors d'un pluvieux derby de Manchester, était, certes, peut-être un peu exagéré. Voir déplacé...

Suivant4 / 19
Suivant5 / 19

15. La définition de la douleur

​Il n'y a pas plus grand mal sur cette planète Terre pour un homme que la sensation de douleur provoquée par un choc dans les parties intimes.


L'expression sur le visage de ce joueur sud-africain, les crampons de son adversaire en guise de coupable, est là pour en témoigner...

Suivant5 / 19
Suivant6 / 19

14. Head Shot

​Eric Carrière fut un joueur plus que reconnu, extrêmement respecté en Ligue 1, passé par le FC Nantes, le RC Lens, l'Olympique Lyonnais...


Il était peu reconnu pour ses qualités de jeu de tête, sa petite taille (1,73m) n'aidant évidemment en rien. Et pourtant, le cliché le plus mythique qui lui est raccroché : une tête, plus ou moins maîtrisée, et plus ou moins volontaire.

Suivant6 / 19
Suivant7 / 19

13. "Avoir la tête dans le cul"

​La Coupe du Monde 2002 n'a pas été un grand souvenir pour les fans de l'Equipe de France de Football, avec l'élimination dès les phases de poule, malgré la position de tenant du titre.


Mais elle fut dure à vivre, pour bien d'autres, les raisons étant plus ou moins différentes...

Suivant7 / 19
Suivant8 / 19

12. Au bout du rouleau

​La frustration est une composante psychologique, telle la pression, rencontrée par les footballeurs professionnels extrêmement fréquemment et plus ou moins facilement gérée.


Antonio Cassano, alors à l'AS Rome sur cette photo, utilise par exemple une technique peu commune pour faire redescendre celle-ci...

Suivant8 / 19
Suivant9 / 19

11. Tout dévoiler

​Les duels aériens sont souvent musclés, que ce soit dans le monde professionnel ou dans les plus basses divisions, représentant de véritables affrontements, en haute altitude, pour le gain du ballon. 


Différentes techniques existent ainsi pour sortir vainqueur ce des derniers. Baldé, ici, nous en propose une...

Suivant9 / 19
Suivant10 / 19

10. Liés à jamais

​Avoir un groupe de joueurs extrêmement proches, un collectif fort qui partage un lien fort tant sur que hors du terrain, est une condition nécessaire pour pouvoir remporter les plus prestigieuses compétitions qu'il existe dans le sport de haut-niveau.


Bon, aller jusqu'à ces marques d'affections proposées par Kovacevic à la Real Sociedad est, certes, peut-être un peu exagéré...

Suivant10 / 19
Suivant11 / 19

9. Atteindre son adversaire au plus près

​L'art de la déstabilisation de son adversaire n'est pas donnée à tout le monde. Il faut savoir atteindre l'esprit de son adversaire pour réussir à l'embrouiller, à lui faire perdre ses moyens.


Au Real Madrid, les plus grands joueurs de l'histoire défilent. Les plus grandes techniques de déstabilisation ? Aussi...

Suivant11 / 19
Suivant12 / 19

8. Je suis caché...

​Wilfried Benjamin Balima est un international burkinabé (26 sélections) qui évolue depuis 2005 au Sheriff Tiraspol , un club situé en Roumanie.


Sa particularité ? Disparaître en plein match, sur fond de tour de magie. Sans jamais perdre la tête, évidemment.

Suivant12 / 19
Suivant13 / 19

7. Une question de perspective

Cette rencontre entre la Turquie et le Costa Rica, sous l'impulsion de ce cliché, a donné lieu à de nombreuses interrogations chez l'ensemble des spécialistes...


Quelle équipe est contente ? Qui est satisfait ? Que s'est-il passé, ou plutôt que se passe-t-il ?

Suivant13 / 19
Suivant14 / 19

6. Ne rien lâcher

​Ronaldinho est l'un des plus grands joueurs de l'histoire. Talentueux au possible, le brésilien a éclaboussé le monde du football par sa technique, marqué les esprits par ses fantaisies.


Chez quelques uns, évoluant à Arsenal, mais sans les nommer, il a laissé une trace encore plus... particulière.

Suivant14 / 19
Suivant15 / 19

5. Tu veux sentir mon doigt ?

​Le football anglais est l'un des plus rugueux au monde. Entre tacles appuyés, coups d'épaule et interventions musclées, il faut être extrêmement solide, ou très malin, pour ne pas ressortir avec de multiples douleurs de ses rencontres.


Lors de cette rencontre entre Newcastle et Arsenal, il fallait même se méfier d'autres types d'interventions pour ressortir indemne...

Suivant15 / 19
Suivant16 / 19

4. Chaud devant !

Sport de combat, le football ? Il n'est pas considéré ainsi. De contact, tout au plus.


Sport dangereux, le football ? De grosses blessures ont déjà été à relever, mais dans l'esprit​, il n'y a pas de raisons.


Après, des "accidents" peuvent toujours arriver...

Suivant16 / 19
Suivant17 / 19

3. Attention, il arrive...

​Le ballon est le meilleur ami du footballeur. Celui-ci cherche en effet au maximum à le protéger, à le chérir, à "le transformer en or".


Mais, il y a certaines situations, comme peuvent en témoigner ces joueurs du Real Madrid, où il peut être plus ou moins craint...

Suivant17 / 19
Suivant18 / 19

2. Pause-Pipi

​Un match dure tout de même 90 minutes et il n'y a qu'une seule coupure, après trois quart d'heure. Pas toujours facile donc de contenir les envies les plus primaires que possède l'être humain...


Jens Lehmann, illustre portier allemand d'Arsenal, peut en attester.

Suivant18 / 19
19 / 19

1. "Ça va aller..."

​Le football et le sexe ont toujours été deux activités extrêmement liés. Certains joueurs ont en effet connu quelques mésaventures pour infidélités, d'autres pour avoir eu des pratiques plus ou moins douteuses, avec des personnes plus ou moins adultes...


Loin de nous l'idée d'associer cela à Wayne Rooney, Anders Lindegaard et Aaron Ramsey !

19 / 19