FIFA 17 : Les derniers changements dans les cartons d'EA Sports

Suivant0 / 3

​Se voulant toujours plus réaliste et ayant sa cote de popularité toujours à un point extrêmement élevée, la licence dominante en terme de football dans le monde du jeu vidéo ne cesse de vouloir proposer un contenu de plus en plus exhaustif et attractif à ses utilisateurs.


Présentation des trois changements les plus chauds présents dans les cartons d'EA Sports.

Suivant0 / 3
Suivant1 / 3

3. De nouveaux championnats

​Dans son idée d'élargissement de sa banque de données, la firme américaine ne cesse, année après année, d'obtenir les droits de différents championnats et sélections nationales afin de les inclure dans son jeu vidéo. Lors du dernier opus de la série, FIFA 16, des sélections féminines ainsi que le championnat d'Argentine sont ainsi notamment apparus.


Le​ ​site FifPlay a mis en place un sondage afin de donner la parole aux fans, qu'ils désignent le championnat qu'ils souhaiteraient le plus voir arriver dans FIFA 17. Les résultats en ce 3 mars sont les suivants :


  1. Israeli League (17%, 384,087 Votes)
  2. Turkish PTT League (17%, 383,714 Votes)
  3. German 3rd League (13%, 290,294 Votes)
  4. Hungarian League (4%, 79,201 Votes)
  5. Spanish 3rd League (3%, 77,739 Votes)


Et pourtant, l'une des divisions montantes, bien placée dans le viseur d'EA pour la sortie de son prochain bijou n'est autre que... le championnat chinois, évidemment ! Avec toutes les stars qui l'ont rejoint cet hiver (Alex Teixiera, Ramires, Jackson Martinez, Guarin, Ezequiel Lavezzi...), ​des joueurs très appréciés de la communauté, notamment dans le mode FUT, acquérir les droits de cette compétition serait de bon ton.


Problème, le grand rival Konami (PES) détient depuis quelques saisons les droits sur la Ligue des Champions Asiatique et ainsi l'accord pour faire apparaître les quelques clubs chinois qui y participent. La guerre ne fait donc que commencer...

Suivant1 / 3
Suivant2 / 3

2. Un nouveau mode de jeu

​Dans l'équivalent basket de FIFA, NBA 2K, depuis plusieurs années, une partie est accordée à l'histoire de son personnage, lorsque ce jeu est joué sous son mode "MyPlayer". 


Dans NBA 2K16, Spike Lee, le grand réalisateur américain, s'est ainsi notamment occupé de scénariser l'ensemble de la carrière de notre joueur, mettant en oeuvre des moyens tels que la motion capture afin d'enregistrer des prises dignes de vraies scènes de cinéma, pour les inclure ensuite dans le jeu, rendant ainsi l'expérience encore plus prenante.


EA Sports pourrait bel et bien s'inspirer de ce mode de fonctionnement. Une offre d'emploi fut ainsi déposée il y a quelques mois sur leur site de recrutement, proposant un poste de "Concepteur de cinématique". Les détails de cet emploi :


"Le concepteur de cinématique devra travailler en étroite collaboration avec le directeur narratif, le producteur, les directeurs artistiques ainsi que les principaux designers afin de réaliser le travail caractéristique demandé."


Assez énigmatique certes, cette annonce n'a en tout cas pas manqué de mettre le feu aux poudres chez les fans et l'ajout d'un mode de jeu "ma carrière" très scénarisé ne pouvant faire que du bien sans faire de mal...

Suivant2 / 3
3 / 3

1. Une nouvelle jaquette

​Ce que l'on sait avec certitudes, c'est en tout cas que la jaquette de la licence de football la plus vendue l'année dernière va radicalement changer. Depuis 2013, Lionel Messi apparaissait en effet à chaque fois sur la devanture du jeu, accompagné par différents joueurs selon les championnats et les années.


Sauf que le contrat liant la star argentine à EA prend son terme cette année et il n'a pas été renouvelé. Le quintuple Ballon d'Or et son immense popularité laisseront donc le flambeau à un autre joueur pour ce prochain FIFA 17.


Et si le nom de son remplaçant n'est pas encore connu, un homme tient pour l'instant la corde : James Rodriguez. Devenu une icône après sa fabuleuse Coupe du Monde 2014, le Colombien serait en effet le favori dans les petits papiers de l'éditeur américain.


En deuxième position de ce "classement" des joueurs les plus pressentis pour prendre place sur la jaquette du jeu, on retrouve Jamie Vardy, le buteur de Leicester City. Et en troisième position, un autre attaquant de Premier League, Sergio Agüero.


Pourquoi pas Neymar, le coéquipier au FC Barceone de Messi, ou Cristiano Ronaldo, lui aussi plutôt définissable comme populaire, pensent peut-être certains. Les deux hommes sont liés au grand rival japonnais, Konami... 


Du coup, James ?

3 / 3