​Il revient de loin, mais est devenu l'espace d'un instant un véritable héros du côté de l'Emirates Stadium lors de la dernière journée de Premier League dimanche. Grâce à une reprise victorieuse de la tête d'un coup franc de Mesut Özil au bout du temps additionnel (2-1, 95e), Danny Welbeck permettait aux Gunners de revenir à seulement deux petits points du leader Leicester.


En relançant totalement la fin du championnat seulement 12 minutes après son entrée en jeu à la 83e pour sa toute première apparition de la saison, "Welbz" a instantanément embrassé un nouveau statut de héros. Statut qu'il avait déjà connu l'année dernière, lorsqu'il avait permis à Arsenal de se qualifier aux dépends de Manchester United en quart de finale de FA Cup (1-2) en offrant le but de la victoire. 


Depuis, le jeune britannique de 25 ans avait connu l'enfer, en restant écarté du rectangle vert pendant dix longs mois, des suites d'une grave blessure au genou. Alors, lorsque l'international anglais s'est vu demander sur Twitter comment il vivait ce renouveau sportif, et ses impressions d'être un héros pour les jeunes supporters du club, ce dernier a également cité ses propres idoles de jeunesse.


"Il y en aurait beaucoup à citer..... Mais j'ai adulé Giggs, Henry et Ronaldinho."


Ryan Giggs, Danny Welbeck l'a même longuement côtoyé. Formé à Manchester United depuis son arrivée en 2001, le buteur a été formé sept ans avant d'intégrer l'effectif professionnel en 2008. Il a grandi et appris aux côtés du légendaire gallois, avec lequel il a d'ailleurs évolué sous l'ère David Moyes.

​​Thierry Henry, tout aussi légendaire du côté d'Arsenal, est à n'en pas douter un modèle de finisseur pour tout attaquant. Et même si les deux Cannoniers n'ont pas eu l'occasion de porter les mêmes couleurs durant la même période, Danny Welbeck a bien entendu rencontré "Titi", toujours très actif dans la vie de l'écurie londonienne. Il partage d'ailleurs un record avec lui et Nicklas Bendtner, puisqu'ils sont les trois seuls joueurs de l'histoire du club à avoir inscrit un hat-trick en Ligue des Champions. Plutôt de bonne augure...

​​Il n'a pas grandi à ses côtés, ne se connaissent d'ailleurs certainement pas, mais quel amateur de football n'est pas fan de Ronaldinho. Les deux joueurs auraient d'ailleurs pu se croiser, puisque Newcastle vient de renoncer à engager le brésilien gratuitement, ce dernier souhaitant terminer sa carrière en Angleterre. Patience, qui sait...

​​Téléchargez notre appli pour recevoir des notifications sur votre équipe préférée