Même les plus grands ont leur ​talon d'Achille. Ce n'est pas le journal AS qui va dire le contraire, lui qui n'hésite pas à pointer du doigt ce qui est sans doute l'une des plus grandes faiblesses de Neymar, écrivant : "Aérien dans le jeu, où il brille de mille feux, il manque cette décoration à Neymar."


Une faiblesse qu'il partage avec son coéquipier quintuple Ballon d'Or, un certain Lionel Messi, et que l'on a encore pu apercevoir mercredi dernier lors du match entre Valence et Barcelone soldé par une large victoire catalane (7-0). 


Les Blaugrana pas fans des penaltys 


En effet, lors de cette démonstration blaugrana, Lionel Messi a laissé Neymar tirer un penalty. Résultat : un nouvel échec du Brésilien, qui a raté quatre penaltys sur huit tentatives cette saison (deux en championnat, un en Ligue des Champions, un en Coupe du Roi). 

De son côté, "La Pulga" a échoué à deux reprises à cet exercice depuis le début de la saison. Conséquence : le Barça a raté six penaltys sur 14 lors de cette saison. 


Luis Enrique a donc le choix : multiplier les séances de penaltys à l'entraînement, les attribuer à Luis Suárez qui pourrait se faire une joie de les transformer, voire demander au Brésilien d'arrêter de tirer sans prendre de course d'élan comme mercredi dernier...

​​

​​

​​

Téléchargez notre appli pour recevoir des notifications sur votre équipe préférée