​Du côté de Watford, il n'y a pas que Troy Deeney, le capitaine visé par Arsenal​ (voir  notre article à ce sujet), qui affole les compteurs. En effet, un autre attaquant est particulièrement prolifique en Premier League chez l'équipe actuellement classée 9ème. Son nom : Odion Ighalo. Ses statistiques : 14 buts en 20 matchs de championnat. 


Des chiffres qui lui ont permis de se hisser au rang de troisième meilleur buteur de Premier League (derrière Vardy et Lukaku, 15 buts). Et de voir toquer à sa porte des grands d'Europe. Comme l'Atlético Madrid ou l'AS Roma. Mais l'international nigérian, lui, préférerait rester outre-Manche. Et rêverait d'évoluer dans l'un des clubs les plus prestigieux de Premier League : Manchester United. 


"J'ai déjà joué dans ces pays" 


En bon globe-trotter, Odion Ighalo a déjà foulé les pelouses de plusieurs championnats. Et ce à seulement 26 ans. Le Nigérian a en effet débuté dans son pays en pro, avant de filer en Norvège. Puis en Italie avec l'Udinese, qui l'a prêté en Espagne (Grenade), à une autre équipe de la botte (Cesena) et enfin à Watford, où il a finalement signé un contrat en octobre 2014. 

Alors quand The Sun l'interroge sur l'appétit de l'Atlético et de la Roma, le buteur les recale gentiment.


"Certaines rumeurs ont fait état d’un intérêt de clubs espagnols et italiens mais j’ai déjà joué dans ces pays. Désormais, je veux jouer en Angleterre", a-t-il ainsi déclaré au journal britannique.


​Car Odion Ighalo le sait : même si son équipe actuelle souhaite le conserver, et que son coach, Quique Sánchez, a fermé la porte à un possible départ, il a les moyens d'évoluer dans un club d'un autre standing en Angleterre. Notamment à Manchester United, qui multiplie les pistes afin de renforcer son secteur offensif. 

​​

"C’était mon équipe préférée durant ma jeunesse"


L'attaquant n'a ainsi pas caché son intérêt pour les Red Devils dans ce même entretien, avouant avoir toujours été un grand fan de l'équipe mancunienne et rêver d'évoluer à Old Trafford : 


"Je ne pense pas que je vais partir mais je ne suis pas sûr de dire non si Manchester United venait à me contacter. C’était mon équipe préférée durant ma jeunesse. J’adorais regarder Andy Cole et Dwight Yorke à la télévision. Ils étaient mes idoles et jouer à Old Trafford a toujours été un rêve."


Un appel du pied du joueur sous contrat jusqu'en 2020 avec Watford qui n'a certainement pas plu à ses dirigeants. Du côté de Manchester, le pari Odion Ighalo serait osé. Car à l'image de son coéquipier Troy Deeney, il n'a pas prouvé sur la durée qu'il pouvait s'imposer comme l'un des meilleurs joueurs offensifs de Premier League. Mais comme l'a illustré le recrutement de Martial, les Red Devils sont coutumiers de telles prises de risques...