INSOLITE : TOP 10 des transferts les plus rentables de l'histoire

Suivant0 / 10

Tandis que le mercato estival bat de son plein, 90min vous propose de revivre les transferts qui ont permis à certains clubs de réaliser les plus importantes plus-values de l'histoire. 


Ces incroyables reventes concernent quasiment que des attaquants. Et si ce n'est pas le cas, cela concerne tout simplement des joueurs de grand talent.


Deux choses à retenir dans ce classement. Premièrement, le Real Madrid est bel et bien un club riche et dépensier depuis de nombreuses années et secondement, les clubs italiens ont le sens des affaires.

Suivant0 / 10
Suivant1 / 10

10. Pavel Nedvěd

Non, il ne s'agit pas du chanteur Renaud mais bien de Pavel Nedvěd. Et si cela peut étonner, oui il figure parmi les joueurs dont le transfert fut le plus rentable.


En 1996, la Lazio tombe sous le charme du milieu de terrain du Sparta Prague. 3,5 millions d'euros et Pavel s'envole pour Rome. Ses performances ne laissent pas indifférents les dirigeants de la Juventus, qui dépenseront 41,2 millions d'euros en 2001 pour l'attirer chez les Bianconeris


Deux ans plus tard, il décrochera le Ballon d'Or.

Suivant1 / 10
Suivant2 / 10

9. Raheem Sterling

Voici un transfert qui suscite énormément d'engouement en Angleterre. 


Le jeune attaquant anglais, Raheem Sterling vient de quitter Liverpool pour Manchester contre 69 millions d'euros. 


Ce transfert houleux donnera sûrement du travail aux journalistes sportifs et aux détracteurs du joueur prêts à bondir sur son moindre faux pas.

Suivant2 / 10
Suivant3 / 10

8. Zlatan Ibrahimović

Au cours de sa carrière (qui n'est toujours pas achevée) Zlatan Ibrahimović a cumulé 169,1 millions d'euros de transferts, de l'Ajax à Turin en passant par Milan, Barcelone et Paris.


Le Suédois fait donc logiquement partie de ce classement. 


Cependant, ce n’est pas le PSG qui l’a payé le plus cher mais le FC Barcelone, en 2009, dans un échange à 69,5M€ avec Samuel Eto’o.

Suivant3 / 10
Suivant4 / 10

7. Hernan Crespo

À River Plate, Hernan Crespo est considéré comme l'un des meilleurs espoirs de sa génération. 


Son sens du but et sa finition tape immédiatement dans l’œil des recruteurs de Parme qui offrent quatre millions d'euros au club argentin.


Vainqueur de la Coupe de l'UEFA en 1999 face à l'Olympique de Marseille (victoire 3-0) Crespo est l'un des grands artisans de ce succès. C'est pourquoi en 2000 la Lazio Rome dépense 50 millions d'euros pour s'offrir les services du buteur. Toutes compétitions confondues, Crespo inscrira 45 buts en 70 matchs dans la capitale italienne.

Suivant4 / 10
Suivant5 / 10

6. Edinson Cavani

En 2010, Naples tente un sacré pari en recrutant l'attaquant uruguayen pour 12 millions d'euros à Palerme. 


Trois saisons plus tard et un nombre incalculable de buts inscrits, le Paris Saint-Germain jette son dévolu sur El Matador


En déboursant 64,5 millions d'euros, Edinson Cavani devient le plus gros transfert de l'histoire de la Ligue 1.

Suivant5 / 10
Suivant6 / 10

5. Ricardo Kaká

Après avoir acheté Ricardo Kaká à Sao Paulo pour 8 millions d'euros en 2003, le Milan AC laisse filer le prodige brésilien aux accélérations déroutantes au Real Madrid en 2009 contre 65 millions d'euros... avant de le récupérer gratuitement.


Lors de son passage à Milan de 2003 à 2009, Kaká aura marqué 95 buts en 268 matchs. De plus il obtiendra le ballon d'or en 2007.

Suivant6 / 10
Suivant7 / 10

4. Luís Figo

Acheté seulement 2,5 millions d'euros par Barcelone au Sporting en 1995, Luís Figo épate par son talent et conquiert l'exigeant public catalan. Mais c'est une histoire d'amour qui se termine mal. Figo reste et restera éperdument comme l'un des plus grands traitre du football.


En 2000, date où il obtient notamment son ballon d'or, le Portugais rejoint le rival madrilène pour la coquette somme de 60 millions d'euros. Un choix jugé impardonnable en catalogne mais qui fera les beaux jours des supporters Merengues.

Suivant7 / 10
Suivant8 / 10

3. Zinedine Zidane

Quel coup d'oeil de la part des dirigeants de la Juventus. Le natif de Marseille a d'abord explosé du côté des Girondins de Bordeaux, où il a évolué de 1992 à 1996. Pour attirer Zidane, la Vieille Dame dépense la maudite somme de 3,5 millions d'euros pour s'approprier le futur ballon d'or 1998.


En 2001 la Juventus le laisse partir au Real Madrid contre un chèque de 73,5 millions d'euros. Le Real forme alors son équipe de galactique. Un an plus tard, ZZ offrira la Ligue des Champions à Madrid grâce à une reprise de volée du gauche spectaculaire.


À l'avenir, les dirigeants transalpins pourront faire encore mieux grâce à Paul Pogba.

Suivant8 / 10
Suivant9 / 10

2. Gareth Bale

Gareth Bale fait également parti de la grande école des joueurs formés à Southampton. 


En 2007, Tottenham débourse 14,7 millions d'euros pour ce latéral gauche. Sa puissance et sa vitesse impressionnent. Au fur et à mesure du temps, Gareth découvre une autre facette dans son jeu, la finition. Son pied gauche surpuissant fait des ravages.


Le Real Madrid décide donc d'acquérir le joueur pour 91 millions d'euros alors que la presse britannique avait même annoncé une somme de 100 millions avant d'être repris par les dirigeants madrilènes.

Suivant9 / 10
10 / 10

1. Cristiano Ronaldo

En 2003, Sir Alex Fergusson tombe littéralement sous le charme d'un jeune gamin blondinet, grand et fin. Lors d'un match amical pour l'inauguration du nouveau stade du Sporting Club du Portugal, José Alvalade, Os Leões (les lions) affrontent l'ogre mancunien.


Cette soirée sera marquée par l'incroyable talent du numéro 28 des verts et blancs. Courtisé par les plus grands d'Europe, Manchester United arrive à mettre le grappin sur le Portugais en offrant 17,5 millions d'euros au Sporting. La suite, chaque amoureux du football la connaît. Champion d'Angleterre, d'Europe et triple Ballon d'Or.


Six saisons plus tard, il rejoint son équipe de cœur, le Real Madrid pour 94 millions d'euros. C'est le plus gros transfert de l'Histoire du football.

10 / 10