Transferts : Le top 10 des Français les plus chers de l’histoire

Football et business sont aujourd'hui étroitement liés, au point même que le néologisme foot-business ait vu le jour.


Aujourd'hui, lorsque l'on parle d'argent dans le cadre du football, nous faisons régulièrement référence à l'exorbitance du coût de certains transferts. 


Il est toutefois important de garder à l'esprit que les sommes injectées sur le marché des transferts découlent des recettes obtenues par les clubs, à savoir le sponsoring, les droits télé, la billetterie ou encore la vente de maillots et de produits dérivés.


Un réel "marché des transferts" s'est créé au cours de ces 20 dernières années, un marché où se rencontrent l'offre et la demande. Les recettes des clubs ne cessant d'augmenter, ceux-ci sont aujourd'hui plus que jamais capable d'investir des sommes colossales pour s'attacher les services des joueurs qu'ils ciblent.


Ajoutons à cela l'apport de mécènes comme au Paris Saint-Germain ou à Manchester City, dont les ressources viennent inonder le marché, et nous obtenons une réelle flambée des prix.


Les Français, ayant une très belle côte sur le marché des transferts, sont fortement représentés dans le classement recensant les transferts les plus onéreux. Dans cette optique, jetons un œil intéressé au top 10 des joueurs français les plus chers de l'histoire du football.

10. Franck Ribéry, de l’Olympique de Marseille au Bayern Munich pour 25 M€

Au sortir d'une Coupe du Monde 2006 flamboyante, Franck Ribéry se voit désiré par les plus grands clubs européens.


Désireux de confirmer les prouesses qu'il avait accompli sur le sol Allemand au sein d'un autre club, le numéro 7 marseillais est finalement contraint à rester sur la Canebière.


Bien qu'auteur d'une saison 2006-2007 assez quelconque, le nordiste fait l'objet d'une offre conséquente de la part du Bayern Munich.


Pape Diouf lui ayant accordé un bon de sortie, le deal se conclue autour d'une somme de 25 millions d'euros.

9. Yohan Cabaye, de Newcastle au Paris Saint-Germain pour 25 M€

​25 millions d'euros : telle est la somme dépensée par le Paris Saint-Germain pour s'attacher les services de Yohan Cabaye.


Un an et demi après son arrivée, difficile de dire que l'investissement ait été rentabilisé.


Barré par l'impressionnant trio Matuidi - Motta - Verratti, le natif de Tourcoing n'a pris part qu'a 

24 matchs de Ligue 1 cette saison, (13 titularisations) pour un petit but.


Décevant à chacune de ses sorties, l'international français n'a pas su confirmer les belles performances qu'il avait effectué avec les Magpies.

8. Samir Nasri, d’Arsenal à Manchester City pour 27,5 M€

À l'issue de la saison 2010-2011, le Gunner Samir Nasri fait partie des six joueurs nommés pour le traditionnel trophée PFA, titre de meilleur joueur de l'année en Premier League.


Après plusieurs semaines de discussions, Samir Nasri, désireux de gagner des titres, signe un contrat d'une durée de quatre ans en faveur de Manchester City.


Suite à ce transfert estimé à 27,5 millions d'euros, le petit prince de Marseille devient alors le footballeur français le mieux payé de l'histoire avec 10,7 millions d'euros par an.

7. Antoine Griezmann, de la Real Sociedad à l’Atlético Madrid pour 30 M€

Au terme d'une saison 2013-2014 au cours de laquelle il marque vingt buts et délivre quatre passes décisives, Antoine Griezmann est sélectionné pour la Coupe du Monde 2014.


Ses excellentes performances avec la Real Sociedad combinées à ses prestations plus qu'honorables en Bleu attirent l'œil du Cholo Simeone.


Bien que courtisé par le Paris Saint-Germain, le natif de Mâcon fait le choix de la stabilité en restant en Espagne, pays où il a été formé.


Le 27 juillet 2014, Antoine Griezmann s'engage avec l'Atlético Madrid pour une durée de six ans et un montant estimé à 30 millions d'euros, soit le montant de sa clause libératoire. 

6. Nicolas Anelka, d’Arsenal au Real Madrid pour 35 M€ puis du Real Madrid au Paris Saint-Germain pour 34,5 M€

​Le Bad Boy du football français a énormément voyagé au cours de sa carrière, occasionnant par la même occasion de nombreux transferts, certains plus onéreux que d'autres.


En 1999, performant aussi bien en club qu'en sélection, le jeune Anelka quitte Arsenal, après seulement une saison passée à Londres, pour rejoindre le Real Madrid contre la somme de 35 millions d'euros.


Isolé et mal dans sa peau, l'attaquant des Bleus ne parvient pas à s'intégrer au sein de la Maison Blanche.


Souhaitant s'émanciper au plus vite, il choisit de retourner au Paris Saint-Germain, son club formateur, dès l'année suivante contre 34,5 millions d'euros.

5. Karim Benzema, de l’Olympique Lyonnais au Real Madrid pour 35 M€

Meilleur buteur français de l'histoire du Real Madrid, Karim Benzema a rejoint les Merengues il y de cela 6 ans.


Il quitte son cocon familial un an avant le Mondial 2010 à la suite d'une saison convaincante avec les Gones (17 buts en Ligue 1), bien que vierge de trophées.


Avec ce transfert estimé à 35 millions d'euros, Karim Benzema devient en 2009 le troisième joueur au transfert le plus couteux d'un club français vers un club étranger.

4. Geoffrey Kondogbia, de l'AS Monaco à l'Inter Milan pour 40 M€

Avec ce transfert à l'Inter Milan, Geoffrey Kondogbia fait une entrée fracassante dans notre top 10. Champion du Monde U20 avec Paul Pogba, il représente l'avenir de l'Équipe de France.


Attention toutefois à ne pas se brûler les ailes. En quittant la France à un an de l'Euro, l'ancien lensois prend des risques​. Espérons pour lui qu'il ne regrette pas son choix et qu'il s'impose chez les Nerazzurri.

3. Lilian Thuram, de Parme à la Juventus Turin pour 41,5 M€

Déjà vainqueur de la Coupe de l'UEFA, de la Coupe d'Italie et de la Supercoupe d'Italie avec Parme, Lilian Thuram n'était visiblement pas rassasié à l'approche de l'été 2001.


C'est pourquoi, à l'instar de son coéquipier de Parme Gianluigi Buffon, il a décidé de viser plus haut en rejoignant la Juventus Turin, contre la coquette somme de 41,5 millions d'euros.


Le français y passera cinq saisons, le temps d'empocher notamment deux Scudetto ainsi qu'une nouvelle Supercoupe d'Italie.

2. Eliaquim Mangala, du FC Porto à Manchester City pour 53,82 M€

En déboursant pas moins de 50 millions d'euros pour s'attacher les services de David Luiz l'été dernier, le Paris Saint-Germain pensait solidifier sa position de club propriétaire du défenseur le plus cher du monde.


Quelques semaines après, ce record tombait, les Skyblues de City n'hésitant pas à débourser la somme pharaonique de 53 millions d'euros pour s'attacher les services du défenseur international français Eliaquim Mangala.


Auteur d'une saison en demie teinte, le français n'a pour le moment pas encore justifié les attentes placées en lui. 

1. Zinédine Zidane, de la Juventus au Real Madrid pour 75 M€

​Pierre angulaire du projet "galactique" instauré par Florentino Pérez, Zinédine Zidane va marquer l'histoire du Real Madrid.


Après cinq saisons pleine avec la Vieille Dame, le marseillais de naissance relève le défi que lui propose le président madrilène.


Le transfert du Ballon d'Or 1998 est officialisé le 8 juillet 2001, contre une somme astronomique estimée à 75 millions d'euros.


Difficile toutefois de croire qu'un joueur déjà auréolé d'un Ballon d'Or et d'un doublé Coupe du Monde 1998 - Euro 2000 coûte 75 millions d'euros quand un certain James Rodríguez - aussi talentueux soit-il - en a coûté 80 alors qu'il a tout à prouver. Comme quoi, les temps changent.