Ligue 1 : L'équipe type des Flops OM/PSG depuis les années 2000

Suivant0 / 11
DORTMUND, GERMANY - OCTOBER 21:  Apoula Edel, goalkeeper of Paris gives instructions during the UEFA Champions League Group J match between Borussia Dortmund and Paris Saint Germain at Signal Iduna Park on October 21, 2010 in Dortmund, Germany.  (Photo by Martin Rose/Bongarts/Getty Images)

Un ​mix condensé d'une équipe type des pires flops depuis les années 2000 de l'OM et du PSG. ​Arrivés avec de grosses attentes, ces joueurs sont restés des espoirs et souvent été pris en grippe par leur public. ​Retour sur une composition qui n'a pas de quoi faire peur. 

Suivant0 / 11
Suivant1 / 11

11. Apoula Edel

​Lors de sa première saison au PSG en 2007, il est troisième gardien derrière Landreau et Alonzo. En 2009 il profite de la grave blessure de Gregory Coupet pour se faire une place dans les buts du PSG. Et le moins que l'on puisse dire c'est que cet intérim s'est avéré loupé. Auteur de nombreuses bévues, il devient la risée des supporters parisiens et adverses. 


Antoine Kombouaré avait pourtant affirmé après la blessure de Coupet « J'ai confiance en Edel. Vous savez, j'ai insisté pour qu'il reste cet été quand il était sollicité et qu'il voulait partir. À lui de jouer sa carte.» Il est transféré à  l'Hapoel Tel Aviv en 2011 en lieu et place de Vincent Enyema, pas le même niveau. 

Suivant1 / 11
Suivant2 / 11

10. Koji Nakata

​Débarqué à Marseille en 2005 sur les conseils de l’entraîneur Philippe Troussier, le Japonais s'est fait un nom en France mais pas pour ses qualités footballistiques. A peine arrivé du Japon, il est aligné à Saint Etienne sous la neige et gratifie les supporters d'un geste incroyable de maladresse. Un contrôle et le Japonais effectue une passe dans le vide, tandis que le ballon est déjà à un mètre derrière lui.

Suivant2 / 11
Suivant3 / 11

9. Diego Lugano

​Arrivé en grande pompes au PSG en 2011 après son départ de Fenerbahce, Diego Lugano est une des premières recrues de l'ère Qatarie et certainement la plus loupée. Une première saison peu convaincante, il ne joue plus une minute lors de la saison suivante avec l'arrivée d'Ancelotti et est prêté au mercato d'hiver à Malaga.

Suivant3 / 11
Suivant4 / 11

8. Eduardo Tuzzio

​Un passage en France loupé pour l'Argentin Eduardo Tuzzio, débarqué pour 15 millions de francs en 2001 du Servette de Geneve. L'Argentin aura posé des problèmes sportifs et extra-sportifs à l'OM. Auteur de prestations catastrophiques, son transfert s'est avéré avoir été un montage financier, il a été condamné à six mois de prison avec sursis. 

Suivant4 / 11
Suivant5 / 11

7. Tyson Mears

​International Jamaïcain Tyson Mears débarque au mercato d'hiver en 2008 comme doublure de Laurent Bonnart. Son passage du coté du Vélodrome n'aura pas duré longtemps, faible défensivement il aura contraint Eric Gerets à repositionner Charles Kaboré au poste de défenseur latéral droit. Marseille ne lève pas son option d'achat et il retourne en Angleterre. 

Suivant5 / 11
Suivant6 / 11

6. Thomas Deruda

Natif de Marseille, son histoire avec l'Olympique de Marseille ne s'est pas transformé en rêve. On reprochait des pressions de son entourage et notamment son père, liée au banditisme pour qu'il joue sous les couleurs de l'OM. Entendu pour les affaires frauduleuses des transferts de l'OM il y a quelques mois, il joue depuis deux saisons à Marseille Consolat, une division certainement plus approprié à son niveau​.

Suivant6 / 11
Suivant7 / 11

5. Albert Baning

Recruté sous les conseils de Gerard Houillier il est comparé à Patrick Viera.​Débarqué au PSG en 2006 du FC Arau en Suisse pour deux millions d'euros il signe un contrat de trois ans et ne jouera qu'un match au PSG. Prêté lors des deux saisons suivantes à Sedan et Grenoble en Ligue 2. 

Le Camerounais n'avait semble-t-il pas le niveau pour évoluer en Ligue 1. Âgé de 29 ans il évolue désormais à Sedan en CFA.


Suivant7 / 11
Suivant8 / 11

4. Andrés Mendoza

​Surnommé le "Condor", il est acheté en 2005 par l'OM au Metalurg Donetsk pour dynamiser l'attaque Marseillaise. Le Péruvien n'a pas réussi à confirmer les espoirs placés en lui, il est l'auteur d'un but en onze matchs et n'est pas conservé par l'OM. Un autre qui n'avait pas le niveau de la Ligue 1.

Suivant8 / 11
Suivant9 / 11

3. Everton et Sousa

Un coup double lors du mercato Hivernal, en 2008 le PSG recrute deux Brésiliens méconnus mais conseillés par un ancien du PSG, Valdo. ​Everton et Souza, restent le symbole d'une politique de recrutement manquée avant l'ère des Qataries. Résultat: six mois passés en France pour tous les deux et zéro but en 12 Matchs pour Souza et trois pour Everton.


Suivant9 / 11
Suivant10 / 11

2. Christian Gimenez

​Auteur de 111 buts en 145 matchs à Bâle, Christian Gimenez débarque à Marseille, pour succéder à Bamogo et Luyindula. Mais le moins que l'on puisse dire c'est que Christian Gimenez a eu du mal à s'adapter au jeu français, il n'inscrit qu'un but lors de la saison 2005-2006 et est prêté dès la saison suivante au Herta Berlin.

Suivant10 / 11
11 / 11

1. Mateja Kezman

Arrivé en 2008 pour 4 millions au PSG en provenance de Fenerbahce, le Serbe se sera plus fait d'ennemis que d'amis dans la capitale. En 2009, Kezman signe son arrêt de mort pour les supporters du PSG en jetant son maillot après être sorti sous les huées du parc. Il ne fera plus que quelques apparitions sous les couleurs du PSG et est élu ballon de plomb de la Ligue 1 en 2009. Il résilie son contrat en novembre 2010 en ayant marqué 10 buts en 53 matchs. 

11 / 11