PSG-OM : Les 8 plus beaux buts de l'histoire des Classicos

Suivant0 / 8

Chaque clasico est un choc indécis. Même si Paris ou Marseille part favori avant ce choc, à chaque fois l'intensité et la rivalité entre les deux équipes font qu'il peut tout se passer. Une victoire de l'outsider. Un but venu d'ailleurs. Bref, il y a toujours du spectacle dans un clasico. La preuve avec ces huit buts magnifiques.

Suivant0 / 8
Suivant1 / 8

8. Franck Sauzée allume

Franck Sauzée n'a pas seulement tiré comme une brute et fait trembler les filets dans les dernières minutes d'un match match entre l'OM et le PSG de mai 1989, il a grandement participé au titre marseillais en Ligue 1 en donnant ainsi la victoire aux siens.

Suivant1 / 8
Suivant2 / 8

7. Cavani pour finir

Petit retour à la saison 2013-2014. El Matador concluait d'un coup de tête un formidable mouvement collectif parisien sur un centre de Van der Wiel. Le PSG  l'emporta 2-0 sur sa pelouse. Edinson Cavani aimerait bien avoir la même efficacité lors du clasico de dimanche prochain.

Suivant2 / 8
Suivant3 / 8

6. Pauleta s'amuse avec Barthez (2)

Une pépite de l'attaquant portugais face à Marseille. Le Portugais réalise un enroulé qui finit dans les filets de Fabien Barthez, déjà victime de Pedro Miguel Pauleta la saison passée. Paris remporte encore le clasico 2-1. Barthez se souviendra longtemps de l'impact Pauleta.

Suivant3 / 8
Suivant4 / 8

5. Le cauchemar de Joël Bats

Joël Bats s'en souvient encore, et en fait des cauchemars. A raison. En octobre 1989, Chris Waddle offrait la victoire aux siens en éliminant le gardien parisien dans sa surface de réparation. Marseille s'imposait 2-1 sur la pelouse du Vélodrome.

Suivant4 / 8
Suivant5 / 8

4. La tête de Boli

C'est au Vélodrome que Marseille a fêté son titre de champion d'Europe en 1993. A l'occasion d'une victoire sur Paris 3-1. Avec, notamment, ce coup de tête monumental signé Basile Boli. Un match d'une intensité remarquable, ainsi que d'une grande tension.

Suivant5 / 8
Suivant6 / 8

3. Zlatan au Vélodrome

Zlatan Ibrahimovic a déjà réalisé une performance de très haut niveau face au club phocéen. Inscrivant un doublé au Vélodrome, avec notamment un coup de pied façon kung fu très remarqué. Ce à quoi avait répondu Gignac, auteur lui aussi d'un doublé (2-2).

Suivant6 / 8
Suivant7 / 8

2. La chevauchée de Roni

Comme d'autres grands joueurs, Ronaldinho a marqué l'histoire des clasicos. Mars 2003, le PSG inflige une démonstration à Marseille au Vélodrome. Le génie brésilien s'offre un but en traversant toute la moitié de terrain adverse. Il sera également présent lors des clasicos espagnols, ceux opposant son futur club, Barcelone, au Real Madrid.

Suivant7 / 8
8 / 8

1. Pauleta s'amuse avec Barthez (1)

L'aigle des Acores a souvent brillé lors des clasicos. Comme en lors de la saison 2003-2004, lorsqu'il ouvre le score en se jouant de Fabien Barthez, avec une lucarne depuis un angle excentré. Paris s'imposera 2-1 face à l'OM au Parc des Princes.

8 / 8