Le FC Barcelone s'est fait peur mais croit toujours au titre. Contre Valence, Barcelone a pris son temps avant de s'adjuger la victoire (2-3) au stade de Mestalla grâce à un doublé de Leo Messi et un but d'Antoine Griezmann.


1. Le Barça ne lâche pas le titre.

Barcelone revient à deux points du leader l'Atletico Madrid

Le Barça a fait preuve de caractère dans la course à la Liga. À une semaine du choc contre l'Atletico Madrid, les Catalans avaient l'obligation de s'imposer pour continuer d'entrevoir le titre.

Grâce à cette victoire, les joueurs de Koeman reviennent à 2 points des Colchoneros et peuvent continuer de croire à un 27ème titre de champion d'Espagne.


2. Barcelone en mode diesel

Griezmann a inscrit sa sixième réalisation lors de ses huit derniers matches

Le Barça a ronronné ce soir face au FC Valence. Les Blaugranas, privés de leur coach Ronald Koeman, suspendu pour ce match, ont eu du mal à rentrer dans ce match et ont été bousculé par cette équipe de Valence.

Les hommes de Javi Gracia ont dû marquer le premier but pour réveiller les Barcelonais qui ont repris l'avantage seulement treize minutes après avoir concédé l'ouverture du score grâce à deux buts de Messi (57e, 69e) et une réalisation de Griezmann (63e).


3. Messi plus à l'aise sur coup franc

L'Argentin a pris ses responsabilités ce soir. Une nouvelle fois Lionel Messi a prouvé qu'il était le meilleur tireur de coup franc au monde. Après avoir loupé un penalty avant de se battre avec ses coéquipiers pour tout de même inscrire un but à la 57e minute suite à un cafouillage dans la surface de Valence, Messi a fait parler son talent.

Si la Pulga a raté son penalty avant l'heure de jeu, le meilleur buteur de l'histoire du Barça nous a prouvé qu'il était bien plus à l'aise sur coup franc. Une réalité épatante qui montre le génie de ce joueur.


4. Valence sombre après avoir mené

Les hommes de Javi Gracia sont seulement 14eme de Liga

C'est cruel pour Valence. Après avoir mené, les Blanquinegros se sont écroulés et se sont fait reprendre par Messi et Griezmann. À quatre journées de la fin du championnat, Valence n'est que quatorzième et ne compte que 6 points d'avances sur la zone de relégable. Le maintien n'est pas encore acquis et la fin de saison risque d'être longue et mouvementée du côté des Murcièlagos.


5. Paulista a fait peur aux Catalans

Gabriel Paulista, auteur de l'ouverture du score

C'est un but qui a fait mal à Barcelone qui, pendant quelques minutes, pouvait dire adieu à la Liga. Auteur de l'ouverture du score à la 50e minute, Gabriel Paulista est venu placer sa tête au fond des filets catalans après une mauvaise lecture de la part de Ter Stegen et une énorme faute de marquage de Lenglet.

Le Français a laissé le défenseur central brésilien de 30 ans donner des frissons à la défense barcelonaise avant que Messi n'enfile le costume de sauveur pour relancer son équipe.


6. Carlos Soler s'offre le but de la semaine

Carlos Soler a inscrit un but sensationnel contre le Barça

Quelle frappe de Carlos Soler ! Alors que les joueurs de Valence ne voyaient plus le ballon et semblaient être abattus, le joueur espagnol de 24 ans, d'une sublime frappe a permis à son équipe de réduire le score à 2-3 de la meilleure des manières à la 83e minute.

Un réveil tardif pour Soler mais qui pourra se targuer d'avoir inscrit le but de la semaine face à l'un des meilleurs gardiens de la planète. Un petit soulagement.