Grâce à son doublé décisif inscrit contre le Paris Saint-Germain (2-0) mardi soir, Riyad Mahrez a qualifié Manchester City pour la finale de la Ligue des Champions et porté fièrement l'étendard du football algérien. Et justement, le Mancunien n'est pas le seul à le faire chaque week-end sur les terrains d'Europe et d'ailleurs. Voici les 12 Algériens du moment.



12. Youcef Atal - OGC Nice

Youcef Atal doit retrouver la lumière.

Une première saison tonitruante avec Nice, puis une suite plus difficile, marquée notamment par divers pépins physiques. Généreux dans l'effort, très rapide et doté d'une belle technique, Atal a tout d'un excellent latéral droit moderne, capable qui plus est de jouer en tant qu'ailier.

Des grands clubs se sont déjà penchés sur son cas, mais pour arriver au sommet, le Fennec devra avant tout retrouver la plénitude de ses moyens.


11. Yacine Brahimi - Al-Rayyan

L'excellent Yacine Brahimi, aux côtés de Riyad Mahrez, après le sacre lors de la CAN 2019.

Un excellent joueur, qui n'a malheureusement pas réalisé une carrière à la hauteur de son talent. Dribbleur de génie et doté d'appuis déstabilisants, Brahimi avait surfé sur la vague de ses belles prestations lors du Mondial 2014 pour rejoindre Porto.

Mais après avoir passé cinq ans en terres lusitaniennes, il s'est envolé pour le Qatar, vers le club d'Al-Rayyan. Malgré tout, il reste un joueur important de l'équipe nationale et surtout une valeur sûre sur un plan technique.


10. Saïd Benrahma - West Ham

Said Benrahma commence à s'imposer avec West Ham.

Exceptionnel avec Brentford en Championship, Benrahma a littéralement marqué les esprits. C'est ainsi qu'en janvier, après un prêt de trois mois, West Ham a décidé de poser définitivement 23 M€ sur un attaquant très technique et surtout prolifique.

Seulement, dans une équipe qui tourne et avec un entraîneur très pragmatique, en la personne de David Moyes, l'avant-centre algérien connaît des débuts timides. S'il a participé à 26 des 30 matchs de Premier League, Benrahma ne compte que 12 titularisations.


9. Farid Boulaya - FC Metz

L'excellent Farid Boulaya régale avec Metz.

Le maître à jouer du FC Metz, une description parfaite. À 28 ans, Boulaya régale ses coéquipiers et les différents observateurs. Depuis une aile ou dans un poste de milieu offensif, le natif de Vitrolles réalise certainement la meilleure saison de sa carrière au plus haut niveau.

Inutile de préciser qu'un gros club français ou étranger devrait se pencher sur son cas, lors du prochain mercato d'été. En tout cas, l'international algérien est en train de définitivement percer.


8. Islam Slimani - Olympique Lyonnais

Islam Slimani a pris ses galons de titulaire avec l'OL.

Pas conservé par l'AS Monaco, après avoir pourtant livré une excellente saison l'an passé aux côtés de Wissam Ben Yedder, Slimani a atterri à Lyon en janvier. Doucement mais sûrement, l'attaquant s'adapte au style de jeu des Gones.

Et justement, sa générosité et son intelligence dans les déplacements ont convaincu l'entraîneur rhodanien Rudi Garcia de lui confier une place de choix dans le onze au cours des dernières semaines.


7. Rachid Ghezzal - Besiktas

Rachid Ghezzal s'impose en distributeur de caviars avec Besiktas.

Depuis son départ de l'AS Monaco - après une aventure peu marquante - le public français avait quelque peu perdu de vue Rachid Ghezzal. Mais, exilé en Turquie, l'élégant gaucher se refait une santé.

Titulaire indiscutable avec Besiktas, l'ancien Lyonnais brille de mille feux et se distingue par son excellente qualité de passe. Preuve en est, s'il n'a marqué que cinq buts dans le championnat turc, Ghezzal a surtout délivré 17 passes décisives en 28 matchs cette saison.


6. Baghdad Bounedjah - Al-Sadd

Baghdad Bounedjah n'en finit plus de marquer au Qatar.

Un peu comme Brahimi, Bounedjah bride un peu son talent de buteur dans un championnat "limité" au Qatar. Mais l'attaquant, par le poids de ses performances et de ses statistiques pourrait rapidement débarquer sur le Vieux continent.

En effet, le natif d'Oran est une véritable machine à buts. Sans impressionner, il a pour le moment marqué 21 fois en 19 matchs de championnat avec son équipe d'Al-Sadd.


5. Andy Delort - Montpellier

Andy Delort, la gâchette montpelliéraine.

"Bouzelouf" avait quelque peu surpris son monde en choisissant de représenter l'équipe d'Algérie à l'été 2019. Au final, l'attaquant a réalisé un excellent choix.

Dès ses débuts en équipe nationale, le patron offensif de Montpellier a soulevé la CAN. Depuis, il continue avec sa lourde frappe et sa grinta à montrer qu'il est l'un des meilleurs attaquants de Ligue 1. Cette saison, il a inscrit 13 buts et délivré neuf offrandes en championnat.


4. Ramy Bensebaini - Borussia Mönchengladbach

Ramy Bensebaini se régale en Bundesliga avec le Borussia Mönchengladbach.

En rejoignant Mönchengladbach, Bensebaini ne s'est pas trompé. Toujours aussi leader dans l'âme, le latéral gauche a continué de progresser et il représente aujourd'hui l'un des spécialistes du poste en Bundesliga et même en Europe. Dans une équipe joueuse, l'ancien Rennais s'est encore amélioré techniquement. Tout en gardant ses bases solides défensives.


3. Aïssa Mandi - Betis Séville

Aissa Mandi, le précieux capitaine du Betis Séville.

Tant avec le Betis Séville que l'équipe nationale, Mandi est le patron de la défense. Dur sur l'homme, toujours bien placé et à l'aise dans ses relances, l'arrière central est au sommet de son art.

Un temps courtisé par Liverpool lors des derniers mercatos, il pourrait bien rejoindre un autre cador cet été, après la fin de son contrat avec la formation andalouse. En tout cas, à 29 ans, Mandi arrive à un moment charnière de sa carrière.


2. Ismaël Bennacer - AC Milan

Ismael Bennacer brille de mille feux en Serie A.

Quel joueur magnifique ! L'AC Milan a flairé la belle affaire en allant le chercher à l'été 2019, suite à la victoire de l'Algérie lors de la CAN. Déjà très bon avec Empoli, Bennacer a continué de briller et même définitivement exploser au cours des derniers mois.

Très explosif et technique, il s'agit là d'un milieu de terrain très besogneux. Malheureusement pour lui et pour les Rossoneri, Bennacer rencontre un coup de moins bien depuis quelques semaines et son retour de blessure.


1. Riyad Mahrez - Manchester City

Riyad Mahrez a envoyé le PSG au tapis mardi soir.

Comment décrire ce joueur merveilleux ? Après avoir mené Leicester sur le toit de l'Angleterre en 2016, Mahrez a accepté de jouer un rôle secondaire avec City, avant d'enfin s'imposer comme un titulaire indiscutable. Le natif de Sarcelles a pris le temps de séduire Guardiola et maintenant il est intouchable.

Lors des demi-finales de la Ligue des Champions, il a sorti le Paris Saint-Germain presque à lui seul, grâce à son but vainqueur lors du match aller, puis son doublé au retour. Mahrez a atteint un niveau impressionnant, tant dans la gestion des temps forts que dans l'utilisation du ballon.