L'Afrique est indéniablement une terre de talents. À l'échelle du football, le berceau de l'humanité a formé parmi les meilleurs joueurs de l'histoire. Weah, Eto'o, Drogba ou plus récemment Mohammed Salah et Sadio Mané, le continent africain continue d'alimenter l'Europe en jeunes prodiges prêts à conquérir le Vieux Continent.

Tour d'horizon de ces talents, avec l'expertise du spécialiste du football africain Lee-Roy Kabeya.



10. Himad Abdelli - Le Havre (Algérie, 21 ans)

Le milieu offensif est un des plus grands talents de Ligue 2 et ne devrait pas s'éterniser au Havre.

"On attend de voir ce qu’il fera en Ligue 1 ou ailleurs mais il a une technique incroyable, une facilité de dribbles et une prise de risque exceptionnelle qui le rend tout simplement éblouissant, s'enthousiasme Lee-Roy Kabeya, spécialiste du football africain pour L'Équipe, Europe 1 et Canal +. On ne voit que lui dans le milieu, je suis fan ! "


9. Sinaly Diomandé - OL (Côte d'Ivoire, 19 ans)

Sinaly Diomandé est déjà international ivoirien.

La révélation de l'Olympique Lyonnais cette saison. Barré par la rude concurrence la saison dernière, Sinaly Domandé a profité du départ en prêt de Joachim Andersen à Fulham pour faire de belles apparitions - 15 matchs de Ligue 1 cette saison - dans la charnière rhodanienne.

"Il a franchi tous les caps en moins de six mois : international (3 sélections, NDLR) et plusieurs fois titulaire à l’OL (5 titularisations, NDLR). Une impressionnante explosion", résume parfaitement notre confrère.


8. El Bilal Touré - Stade de Reims (Mali, 19 ans)

El Bilal Touré, le successeur de Boulaye Dia à Reims.

À Reims, la perle africaine qui aimante actuellement les regards se nomme Boulaye Dia. Pourtant, le Sénégalais voit dans son rétro un talent malien prêt à lui succéder : El Bilal Touré.

"Un crack en manque de temps de jeu et qui a du mal à vraiment exploser. Son talent saute aux yeux mais il n'est peut-être pas assez mûr. Son match référence était le premier de la saison contre Monaco. Le probable départ de Boulaye Dia va certainement lui permettre d'exploser", présage Lee-Roy Kabeya.


7. Ignatius Ganago - RC Lens (Cameroun, 21 ans)

Ignatius Ganago explose cette saison à Lens.

L'une des recrues de l'année cette saison. Arrivé cet été au RC Lens en provenance de l'OGC Nice pour 6 M€, il est l'auteur de 5 buts et 2 assists cet exercice en Ligue 1.

"À peine arrivé à Lens, il a justifié le prix de son transfert notamment par ses stats. Il a un gros coup de mou mais il peut devenir un des meilleurs 9 du championnat", analyse le journaliste.


6. Amad Diallo - Manchester United (Côte d'Ivoire, 18 ans)

Cinq matchs seulement en professionnel et un transfert retentissant cet hiver à Manchester United pour 21 M€ + 19 M€ de bonus. L'ancien prodige de l'Atalanta a un talent énorme et les Red Devils veulent en profiter pour l'exploiter.

Le plus dur reste à venir pour la pépite ivoirienne qui va devoir s'armer de patience avant de faire ses grands débuts en Premier League.


5. Ibrahima Niane - Metz (Sénégal, 21 ans)

Ibarhima Niane a réalisé un début de saison canon avec Metz avant de se blesser.

6 buts en 6 matchs de Ligue 1. Avant de se faire les croisés, le Sénégalais a réalisé un début de saison canon, prenant parfaitement la succession d'Habib Diallo parti à Strasbourg.

"Il a prouvé qu’il pouvait être un très bon buteur de Ligue 1 en à peine trois ou quatre mois de compétition. Sans sa blessure, il aurait sans doute explosé, regrette Kabeya. Le marché des 9 est tellement pauvre que Niane va naturellement être intéressant pour les clubs étrangers".


4. Samu Chukwueze - Villarreal (Nigéria, 21 ans)

Samu Chukweze est l'un des plus grands talents de Liga.

"Certainement le plus talentueux mais celui qui a le moins progressé depuis plusieurs années. Il est complètement instable et n’a jamais réussi à gagner une place de titulaire à Villarreal".

L'international nigérian (14 sélections) est une énigme. Un joueur pétri de talent, mais qui peine encore à exploser. Capable de fulgurances, en témoignent ses 14 buts et 14 assists avec le sous-marin jaune, l'ailier droit est le joker offensif d'Unai Emery cette saison.


3. Silas Wamangituka - Stuttgart (RD Congo, 21 ans)

Silas Wamangituka explose depuis deux saisons en Bundesliga.

De la Ligue 2 sous les couleurs du Paris FC, à l'une des sensations de Bundesliga avec Stuttgart. Silas Wamangituka a changé de dimension depuis son départ en 2019.

"Sa progression est fulgurante. Il performe dans l’un des meilleurs championnats au monde (9 buts en championnat cette saison, NDLR) et en plus il a été performant contre des grandes équipes comme le Bayern Munich ou Dortmund (doublé le 12 décembre dernier, NDLR), constate notre confrère.

Vivement que ses problèmes de papier soient réglés pour qu’il puisse enfin jouer avec sa sélection. Il a été élu deux fois de suite élu meilleur jeune de Bundesliga... c’est LA révélation de la saison."


2. Edmond Tapsoba - Bayer Leverkusen (Burkina Faso, 21 ans)

Edmond Tapsoba, le roc de Bundesliga.

Le roc de Ouagadougou ! Star des Étalons du Burkina Faso, Edmond Tapsoba s'est imposé comme l'un des meilleurs défenseurs centraux de Bundesliga.

"Leverkusen l’a vite prolongé parce qu’ils savent qu’ils ne pourront pas le retenir longtemps. Depuis Koulibaly, personne n’a autant impressionné parmi les défenseurs africains", estime Kabeya.


1. Sékou Koita - Red Bull Salzbourg (Mali, 21 ans)

Sékou Koita face au Bayern Munich en Ligue des Champions.

Les observateurs voyaient en l'attaquant zambien Patson Daka le successeur naturel d'Erling Haaland au Red Bull Salzbourg. Et si, finalement, il s'agissait du Malien Sékou Koita ?

"Buteur, rapide, vif.. il a tout, c’est celui qui ne fait que monter, le championnat est peut-être plus faible mais Mané avait aussi préformé là-bas avant d’aller en Angleterre. Puis il est aussi performant sur la scène européenne (2 assists en Ligue des Champions, NDLR) qu'en sélection (13 capes, 2 buts, NDLR)", précise notre spécialiste du football africain.

Auteur de 12 buts et 8 passes décisives en 22 rencontres cette saison, l'aigle malien devrait rapidement prendre son envol vers un cador du Vieux Continent.