L'ancien joueur de l'OM, Marc Libbra s'est livré dans La Provence concernant la gestion du club et la stratégie sur le court et le long terme. L'attaquant a critiqué sans mâcher ses mots les objectifs de Jacques Henri Eyraud et de Franck McCourt depuis leur arrivée.



Marc Libbra est très pessimiste sur la situation de l'OM, et on peut comprendre pourquoi. Dans un entretien pour La Provence, l'ex attaquant se dit inquiet pour la suite si le club continue sur cette stratégie d'achat de court terme sans prendre en compte les besoins de l'équipe.


L'institution marseillaise, le consultant de l'Equipe la connait bien, lui qui a été formé à l'OM avant d'y intégrer le groupe professionnel de 1992 à 1998. Et il ne reconnait malheureusement plus son club de cœur, qui a perdu toute identité.


Aujourd’hui, l’OM est une formule 1 sans moteur. Il y a l’enveloppe mais il n’y a pas le cœur. C’est désolant et j’ai peur que ce ne soit pas fini. Marc Libbra, La Provence

Libbra pense que l'arrivée de Milik est une mauvaise idée


Les Phocéens sont sixièmes en Ligue 1, ont perdu face à Nîmes le week-end dernier (2-1) et ont vu le PSG remporter la finale du Trophée des Champions face à eux (2-1). Pour faire face aux problèmes offensifs, Pablo Longoria a fait de l'attaquant Arkadiusz Milik sa priorité. Ce que ne comprend pas Marc Libbra.


Pourquoi prendre Milik alors qu’on sait qu’on peut mettre n’importe quel buteur dans cette équipe et que ça ne changera rien ? Milik ne joue plus depuis longtemps, il sera bon à partir de mai. L’OM va le remettre en selle pour son prochain club. Marc Libbra, La Provence

Enfin, les salaires majestueux qu'ont octroyé les dirigeants aux anciens comme Dimitri Payet, ou Kevin Strootman sont aussi dans la ligne de mire du consultant. Alors que les cadres ne sont pas au niveau et que l'ancien de la Roma a été prêté au Genoa mais seulement pour quelques mois.


Ils n’ont pas eu assez d’échecs avec Strootman, ou avec Payet qu’ils ont refait signer ? Ils amassent des mecs pour quoi faire ? Pour qu’on apprenne dans six mois que le club est complètement sous l’eau ? C’est triste. Marc Libbra

Un avis tranché, qui a au moins le talent de relancer un débat vieux comme le monde : ne faut-il pas des purs Marseillais au sein de l'organigramme de l'OM ?