La Juventus continue sur sa lancée avec l'objectif Ligue des Champions. Lors de la 30e journée de 
Serie A, les hommes de Pirlo se sont imposé 3 buts à 1 face au Genoa. Les Bianconeri ont montré deux visages dans cette rencontre et se sont faits peur en début de deuxième période. Retour sur les 5 leçons à retenir de cette laborieuse victoire de la Juve.



1. Le festival Cuadrado

Juan Cuadrado s'est offert une nouvelle passe décisive contre le Genoa

Superbe exploit individuel du Colombien. Dès la 4e minute, le latéral droit de la Juventus a mystifié Rovella grâce à un magnifique enchaînement technique dans la surface. Juan Cuadrado a pu ensuite délivrer sa septième passe décisive de la saison en Serie A pour Kulusevski qui a ouvert le score en faveur de la Vieille Dame.


2. La passivité du Genoa en première période

Les joueurs de Davide Ballardini ont commis plusieurs erreurs en première période

Quelle passivité des joueurs du Genoa dans le premier acte. Les hommes de Davide Ballardini ont été dominé techniquement par la Juve qui a rapidement marqué dans cette rencontre. Menés 2-0 après 30 minutes de jeu grâce à des réalisations de Kulusevski puis de Morata, les Grifone n'ont pas montré grand chose dans les 45 premières minutes.


3. Le caractère du Genoa

Gianluca Scamacca a réduit le score à la 49e minute sur corner

Complètement dominé lors du premier acte, le Genoa a montré un tout autre visage lors de la deuxième période. L'équipe de milieu de tableau en Serie A a donné l'impression de jouer un autre match après la pause. Cette égalisation de Scamacca à la 49e minute est totalement méritée. Le Genoa aurait même pu s'offrir l'égalisation mais s'est heurté à un Szczesny vigilant et a manqué de réalisme comme sur cette frappe totalement manquée de Pjaca à la 56e minute.


4. Une Juve à deux visages

Weston McKennie a permis à la Juventus de respirer et de s'assurer un 18e succès cette saison en Serie A

Plaisante à voir jouer en première période, la Juve s'est totalement éteinte au retour des vestiaires. Les hommes d'Andrea Pirlo ont eu énormément de mal contre le Genoa. Un constat beaucoup trop fréquent cette saison pour les Bianconeri. Ce type de trou d'air a peut-être coûté le titre de champion à la Juventus de Turin qui s'est tout de même remise dans le droit chemin grâce à Weston McKennie à la 70e minute.


5. Les mauvais choix de Chiesa

Federico Chiesa a eu beaucoup de mal a faire les bons choix cet après-midi

Auteur d'une saison excellente, c'est un match à oublier pour l'international italien. Federico Chiesa a eu beaucoup de mal cet après-midi. L'attaquant de 23 ans a multiplié les mauvais choix contre le Genoa. Si le 2-0 est arrivé grâce à une belle interception et une longue course, Chiesa n'a pas réussi à se montrer décisif comme il sait si souvent le faire à Turin cette saison.