Le prêt devrait se démocratiser dans les années à venir en raison de la crise économique actuelle liée au coronavirus. Retour sur 8 prêts qui ont été fructueux pour le club et le joueur.



8. Thibaut Courtois (Atlético de Madrid)

Le 11 juillet 2011, les Blues mettent la main sur un prometteur gardien belge, qui sort alors d'un exercice concluant avec le KRC Genk. À cette période, Chelsea n'hésite pas à mettre neuf millions d'euros sur la table avant de le prêter dans la foulée à l'Atlético de Madrid, afin qu'il grappille du temps de jeu en raison de la présence de l'indétrônable Petr Cech dans les cages londoniennes. Finalement, le prêt est reconduit à deux reprises. Un deal gagnant-gagnant pour les différentes parties qui jouiront du talent démesuré du vainqueur du trophée Zamora en 2013 et 2014.


7. Romelu Lukaku (West Bromwich Albion)

Transféré la même année que Thibaut Courtois, le Belge a en revanche patienté une saison supplémentaire avant de parfaire ses gammes en Premier League, sous les couleurs de West Bromwich Albion. Prêté à l'aube de la saison 2012-2013, le natif d'Anvers n'a pas tardé à mettre le championnat anglais à ses pieds. Bilan, 17 buts en 35 matchs de PL et un retour immédiat à Chelsea avant d'être prêté dans la foulée à Everton. Le début d'une ascension fulgurante.


6. Loïc Rémy (Newcastle United)

Après des débuts mitigés avec l'Olympique Lyonnais, Loïc Rémy a pris une nouvelle dimension sous les couleurs de l'OGC Nice puis de l'Olympique de Marseille avant d'être transféré logiquement aux Queens Park Rangers à l'hiver 2013. Prêté la saison suivante chez les Magpies, l'international français explose alors les compteurs en trouvant le chemin des filets à 14 reprises en 26 matchs de Premier League. Suffisant pour convaincre Chelsea de miser sur le buteur des Bleus en 2014.


5. Toby Alderweireld (Southampton)

Étincelant avec l'Ajax Amsterdam entre 2008 et 2013, Toby Alderweireld rejoint les Colchoneros à l'issue de cette dernière saison contre un chèque de 7,5 millions d'euros. Dans une impasse sportive à Madrid, le défenseur belge est relancé à Southampton en Premier League. Une idée enrichissante des dirigeants madrilènes qui céderont le joueur à Tottenham pour un montant avoisinant les 13 millions d'euros un an plus tard.


4. James Rodriguez (Bayern Munich)

Prêté par le Real Madrid en Bavière, James Rodriguez s'est illustré à son avantage en étant impliqué sur 35 buts en 67 matchs avec le Bayern. Vainqueur par deux fois de la Bundesliga et de la Coupe d'Allemagne, le Colombien a signé son grand retour chez les Merengue l'été dernier. Sans succès.


3. Raul Jiménez (Wolverhampton)

Les Colchoneros peuvent pleurer aujourd'hui le départ de l'international mexicain en 2015. Recruté par le Benfica Lisbonne, Raul Jiménez a affiché des statistiques honorables sans toutefois transcender les foules. Prêté finalement à l'été 2018 avec une option d'achat fixée à 38 millions d'euros, les Wolves n'ont pas tardé à s'attacher définitivement les services de l'intenable buteur mexicain. Désormais, Raul Jiménez fait tourner la tête de plusieurs écuries européennes. Le joueur est estimé à 40 millions d'euros par le siteTransfermarkt (50 millions vu la concurrence sur le dossier).


2. Duvan Zapata (Atalanta)

En 2013, le Napoli lance dans le grand bain l'ancien attaquant de l'Estudiantes de la Plata avec pour objectif de s'appuyer sur le gabarit du joueur sur le front de l'attaque. Mais ses débuts se révèlent plus délicats que prévu. En quête de temps de jeu, Naples fait le choix en 2015 de prêter successivement le Colombien à l'Udinese (2015-2017), la Sampdoria (2017-2018) et enfin l'Atalanta Bergame (2018-2019). C'est lors de cette dernière saison que le natif de Cali crève l'écran après avoir torpillé les défenses italiennes à 23 reprises (7 passes décisives) en 37 matchs de Serie A. Derrière, les Bergamasques ont rapidement acquis le joueur contre un chèque de 12 millions d'euros (valeur marchande estimée à 36 millions d'euros aujourd'hui). Jackpot.


1. Achraf Hakimi (Borussia Dortmund)

L'exemple le plus criant à ce jour. Prêté en 2018 au Borussia Dortmund afin de lui permettre de prendre du gallon, le latéral droit formé à la Castilla a pris une épaisseur sans précédente en pulvérisant les chiffres à son poste. Auteur déjà de neuf buts toutes compétitions confondues cette saison, c'est tout naturellement que l'international marocain a été rappelé par le Real Madrid qui entend bien miser sur son "explosivité" dans les années à venir.