Exclu - Les étendards norvégiens Martin Odegaard et Erling Haaland ont mis en lumière l'incroyable vivier de la nation scandinave. Depuis leur émergence, les clubs ont un œil attentif sur la Tippeligaen (1ère division norvégienne) où une pépite a particulièrement attiré l'attention de la Premier League.



Stromsgodset, cela ne vous dit rien ? Ce club historique de Norvège, fondé en 1907, a formé parmi les meilleurs joueurs du Royaume. Le plus emblématique n'est autre que Martin Odegaard, prêté par le Real Madrid et auteur d'une saison fantastique avec la Real Sociedad. Dernièrement, un autre métronome de 19 ans suscite les convoitises : Johan Hove.


Voir cette publication sur Instagram

?⚪️?

Une publication partagée par Johan Hove (@johanhove) le

L'accent norvégien de Manchester United


Selon nos confrères britanniques, de nombreux clubs de Premier League se montrent plus ou moins insistants envers le prometteur milieu de 19 ans. Pour preuve, Manchester United, Everton, Southampton, Crystal Palace, Newcastle United, Fulham et West Bromwich Albion ont tous dépêché des recruteurs afin de le scruter de plus près.


Les Red Devils, entraînés par le meilleur joueur norvégien de l'Histoire, Ole Gunnar Solskjaer, ont les meilleurs arguments pour convaincre l'international U21 (4 sélections). Pour autant, la concurrence s'annonce féroce et la pépite de Tippeligaen pourrait faire preuve de pragmatisme en signant dans un club moins huppé et, ainsi, ne pas se brûler les ailes.


Voir cette publication sur Instagram

Klar for ?? imåro

Une publication partagée par Johan Hove (@johanhove) le

À l'heure actuelle, seuls quatre Norvégiens jouent dans l'élite anglaise - Sander Berge (Sheffield United), Joshua King (Bournemouth), Ørjan Nyland (Aston Villa) et Alexander Tettey (Norwich FC) - mais ce nombre pourrait drastiquement augmenter au vu des talents émergeant du pays nordique.


Johan Hove, sur les traces de Martin Ødegaard ?


Formé tous deux à Stromsgodset et évoluant au même poste, la comparaison est inévitable mains prématurée. D'un point de vue purement footballistique, les deux Norvégiens présentent les mêmes caractéristiques, régulant le tempo de leur équipe avec un gros volume de jeu et une belle qualité de passes. Moins offensif que son illustre aîné, Johan Hove a participé à 23 rencontres cette saison pour deux buts.


Voir cette publication sur Instagram

Drømmestart på 2019 sessongen?

Une publication partagée par Johan Hove (@johanhove) le

L'ancien entraîneur du club Bjørn Petter Ingebretsen (2018-2019) a déclaré l'année dernière au média norvégien Nettavisen que le milieu de terrain avait le potentiel pour suivre les traces d'Ødegaard :


"C'est un immense talent et le plus grand talent que nous ayons au club maintenant. Et nous en avons déjà eu quelques-uns (Martin Ødegaard, NDLR)." Bjørn Petter Ingebretsen

Le talent du joueur est indéniable, mais seul l'avenir dira s'il peut suivre les traces de ses illustres prédécesseurs.