L'Olympique Lyonnais a été débouté par le Conseil d'Etat, mardi, suite à son recours judiciaire dans le cadre d'une reprise de la Ligue 1. Le jugement a finalement profité partiellement à Amiens et Toulouse.



Jean-Michel Aulas a livré une véritable bataille médiatique ces dernières semaines pour venir à bout judiciairement de la décision de la Ligue de Football Professionnel de mettre un terme à la Ligue 1. Débouté par la cour suprême, le président lyonnais a permis cependant à Amiens et à Toulouse d'obtenir un sursis inespéré.


"C'est lui qui prend la carotte"


Dans ce contexte, Eric Di Meco s'est bien amusé du jugement rendu par le Conseil d'Etat sur les ondes de RMC Sport. Le tout dans un registre humoristique :


"Cette décision du Conseil d'Etat est bizarre. Car tu valides le fait que Lille, à un point du troisième, n'a rien le droit de dire, alors qu'en jouant dix matchs de plus, Lille aurait pu être troisième de Ligue 1 et aller en Ligue des Champions... Par contre, tu valides Toulouse, qui a 25 points de retard sur le premier non-relégable... Les conséquences économiques, elles sont pour tout le monde. L'OL débouté ? Au final, la morale de cette histoire, c'est que c'est celui qui s'est le plus battu pour aller au Conseil d'Etat, à savoir Aulas, c'est lui qui prend la carotte (rires)." Eric Di Meco

Amiens et Toulouse approuvent.