​Hospitalisé trois jours plus tôt après avoir affiché des signes inquiétants en réaction au coronavirus Covid-19, l'ancien dirigeant madrilène est décédé ce samedi.


Diagnostiqué positif au coronavirus Covid-19, Lorenzo Sanz, ancien président du ​Real Madrid entre 1995 et 2000 avait été hospitalisé trois jours plus tôt après avoir affiché des signes inquiétants. 


"Nous venons de parler au médecin et les nouvelles ne sont pas bonnes. Mis à part l'insuffisance respiratoire, il a une insuffisance rénale due à une infection grave. En raison de son âge, c'est très compliqué. Le pire, c'est de ne pas pouvoir être avec lui." (Le fils de Lorenzo Sanz lors d'un tweet publié le 18 mars)


Transféré à l'hôpital, Lorenzo Sanz souffrait notamment d'une pneumonie bilatérale qui ne laissait entrevoir que très peu d'espoirs. 


Un hommage lui sera rendu 


Le Real Madrid n'a pas tardé à communiquer la terrible nouvelle avant d'annoncer un hommage qui lui  sera "rendu dès que possible".


"Aujourd'hui, le madridisme pleure la perte d'un président qui a consacré une grande partie de sa vie à une grande passion : le Real Madrid. Compte-tenu des circonstances exceptionnelles, le Real Madrid lui rendra l'hommage qu'il mérite dès que possible."


L'ancien basketteur professionnel et fils du défunt dirigeant a annoncé sur Twitter regretter "une fin qu'il ne méritait pas de cette façon."

Pour rappel, Lorenzo Sanz avait intégré la direction du Real Madrid en 1980 avant de monter dans les échelons. À la tête de la présidence en 1995, en remplacement de Ramon Mendoza, l'ancien dirigeant des Merengue avait permis au club de remporter deux Ligue des Champions en 1998 et 2000. 


Aujourd'hui, l'Espagne tente au mieux d'enrayer la propagation du virus après un nouveau bilan qui fait état de 1326 morts.