​Manchester City accuserait le Real Madrid, le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain d'être les instigateurs de l'exclusion de toutes compétitions européennes pendant les deux prochaines années.


Sanctionné de deux années d'exclusion de toutes compétitions européennes par l'UEFA en raison d'un non respect des règles du fair-play financier, ​Manchester City accuserait le ​Real Madrid, le Bayern Munich et le PSG d'être à l'origine de cette décision.


La méfiance est de mise 


Selon des informations de The Athletic, "des sources proches du dossier à Manchester City, soupçonneraient plusieurs clubs à l'image du Real Madrid, du Bayern Munich et de plusieurs écuries anglaises de faire pression sur l'UEFA afin qu'elle adopte cette position."

Egalement ciblé par ses accusations, le ​Paris Saint-Germain, avec en tête d'affiche Nasser Al-Khelaïfi, a récemment échappé à une deuxième sanction en collaborant de manière assidue avec l'instance européenne. The Athletic précise en revanche que la position du président parisien au siège du comité exécutif de l'UEFA en tant que l'un des deux représentants de l'Association européenne des clubs (ECA) aurait joué un rôle déterminant dans ce dossier. 


Si les accusations n'ont pas encore été prouvées, ces dernières pourraient avoir de lourdes conséquences sur l'image impartiale que souhaite renvoyer l'UEFA.