​Revenu au ​PSG après son prêt à Francfort la saison dernière, Kevin Trapp est pour le moment la doublure d'Alphonse Areola, mais ne voudrait pas de ce statut, ce qui pourrait favoriser un départ définitif vers le club allemand. 


Recruté par le PSG à Francfort, déjà, en 2015, Trapp (29 ans) était considéré comme un gardien prometteur, issu de l'excellente école allemande, qui pourrait faire passer un cap au PSG à un poste où Sirigu était parfois remis en question. Il n'a cependant jamais totalement convaincu et a même souffert de la concurrence d'Areola dès 2016, au point de repartir dans son club chercher du temps de jeu la saison dernière. Performant à Francfort, et alors qu'il ne veut plus d'un rôle de numéro 2, l'international allemand souhaiterait quitter le PSG et retrouver son ancien club.

Du côté allemand, on reste confiant en vue de ce ​transfert. Après avoir bouclé les arrivées de Rode et Hinteregger, eux aussi prêtés la saison dernière, les dirigeants espèrent rapidement finaliser les négociations pour le gardien parisien, comme l'a expliqué le directeur sportif Fredi Bobic après la rencontre d'Europa League jeudi. 


"Deux des trois (prêtés) sont de retour, le troisième est encore manquant. Les derniers échanges ont été très bons et j'espère que ce sera bientôt fini et qu'il (Kevin Trapp) pourra revenir."


Au PSG, la situation des gardiens est toutefois délicate, et un départ de leur numéro 2 devra être compensé par une nouvelle arrivée à ce poste, sauf si les dirigeants faisaient grimper le jeune Marcin Bulka d'un cran dans la hiérarchie, lui qui était initialement recruté pour occuper le rôle de numéro 3.



  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr